Le site web Jaimelesartistes.fr « n'existe pas »

Un loup dans l'hébergeurie ? 192
MàJ 15h25 : le ministère de la Culture a envoyé un communiqué à l'AFP pour répêter ce que nous vous disions déjà jeudi : le site Jaimelesartistes a été piraté, avec des attaques informatiques qui ont consisté à noyer sous des tonnes de requêtes les pages du site, notamment celles affichant des vidéos. Explication donnée aujourd'hui à l'AFP : "les groupes de pression qui s'opposent aux droits des artistes et des entreprises culturelles" [privent] "de tribune ceux qui défendent - concrètement, grâce au projet de loi Création et Internet, et non par de simples déclarations d'intention - les créateurs et ceux qui les soutiennent".

----------------------

Premiere diffusion 9h47 :  Le site du ministère de la Culture Jaimelesartistes.fr, destiné à transmettre la bonne parole en faveur du projet Création et Internet, n'aura pas résisté longtemps, malgré un budget chiffré à 85 000 euros (fourchette haute).

En entrant l'adresse Jaimelesartistes.fr dans son navigateur voilà où le visiteur tombe :

Le domaine a été enregistré jusqu'en octobre 2010, mais une modification a eu lieu hier soir à 20:37, toutefois, cela traduit sans doute l'arrivée d'un nouvel hébergeur pour accueillir ce site. L'ancien hébergeur nous indiquait hier : « Nous (Push It Up) n'hébergeons plus le site « jaimelesartistes.fr », et encore moins les mails associés. » Selon Push It Up, L'inconscient collectif, qui gère cette campagne de promotion pro-Hadopi, transfère actuellement son site vers un autre hébergeur, alors inconnu : « Nous leur avons clairement dit que nous ne pouvions contrer les attaques subies par ce site ». Jaimelesartistes devrait par contre renaître de ses cendres dans les prochaines heures, et la page actuelle sera remplacée une fois le nouvel hébergeur choisi et les pages transférées.

De fait, la société nous avouait encore « Quand j'ai lu hier soir sur votre site, la phrase suivante  [ndlr : du ministère] « Mais ils peuvent toujours attaquer, le site est super blindé » , je savais que je passerais une mauvaise nuit ».Le site a depuis subi de multiples attaques informatiques (ouverture multiple des vidéos et des pages très gourmandes en bande passante) et a baissé le store.

Comme nous l'indiquions, le débat sur le projet Création et Internet a été suspendu jusqu'à fin mars. La reprise des discussions a été fixée au 31 mars, pour cause de calendrier parlementaire. Nous publierons un compte rendu d'étape lundi.