La France proche des 18 millions d'abonnés haut débit

Avec plus de 98 % de la population couverte, un taux de pénétration de 55 %, 75 % de la population couverte en dégroupage et 50 % en triple-play, le haut débit (ADSL et câble) se porte bien en France. L'ARCEP le prouve à nouveau en dressant ses derniers chiffres pour le dernier trimestre de l'année 2008.

Tableau haut debit T4 2008

Avec 17,725 millions d'abonnés haut débit, dont 900 000 câblés, l'Hexagone a finalement gagné 2,175 millions d'abonnés en 2008 (+14 %), dont 562 000 lors du dernier trimestre (+3 %). À titre de comparaison, afin de mesurer la très forte croissance du secteur ces dernières années, il y a trois ans le haut débit comptait moins de 10 millions d'abonnés, soit une différence de près de 8 millions d'abonnés.

Les derniers chiffres de l'ARCEP peuvent nous permettre de connaître, après des calculs plus ou moins approximatifs, le nombre de recrutement opéré par les FAI au dernier trimestre :
  • Orange : 246 000 nouveaux abonnés (chiffre officiel)
  • SFR : 149 000 nouveaux abonnés (chiffre officiel)
  • Free : 114 000 nouveaux abonnés (chiffre officiel)
  • Numericable : 36 000 nouveaux abonnés (chiffre non officiel)
  • Bbox : 15 500 nouveaux abonnés (chiffre non officiel)
  • DartyBox : 15 500 nouveaux abonnés (chiffre non officiel)
  • Alice : -14 000 abonnés (chiffre officiel)
Le chiffre de Numéricable a tout simplement été déduit du tableau (provisoire) de l'ARCEP ci-dessus, qui différencie les nouveaux abonnés haut débit et les nouveaux abonnés ADSL (et donc du câble). La fibre optique (comme le satellite et la BLR) est cependant incluse dans cet écart, ce chiffre est donc imprécis.

Les chiffres de l'offre de Bouygues Télécom (Bbox) et de Darty (DartyBox) n'ont été calculés que par soustraction du total et des autres chiffres, le tout divisé par deux. Les chiffres concernant ces deux FAI sont donc imprécis, à quelques milliers près.

Notons que Martin Bouygues a récemment dévoilé que l'offre Bbox avait capté plusieurs dizaines de milliers d'abonnés, sans donner plus de renseignements. Contacté par PC INpact, Bouygues a refusé de communiquer le chiffre précis de ses nouveaux abonnés...

Toujours selon l'ARCEP, 6,332 millions de lignes sont désormais dégroupées, dont 4,939 millions totalement (+365 000) et 1,393 million partiellement (-41 000), soit un solde positif de 324 000 lignes. L'ADSL nu (sans abonnement à France Télécom) a pour sa part attiré 51 000 abonnés supplémentaires, soit 1,258 million de lignes en tout. L'Autorité chiffre ainsi à 6,197 millions les foyers n'étant plus abonnés à FT.

Orange dispose d'ailleurs d'un "avantage" sur 25 % des lignes françaises, puisque selon l'ARCEP, « au 31 septembre 2008, 3877 répartiteurs étaient ainsi raccordés par les opérateurs alternatifs, couvrant plus de 75% de la population ».

Comme le montre la carte de France ci-dessous, on remarque immédiatement que certaines régions subissent une concurrence féroce : l'Île-de-France et ses alentours, Bordeaux et ses environs, le département de la Manche, Rennes et ses alentours, l'Alsace, la Moselle, le Nord, une bonne partie de la côte méditerranée, Lyon et ses environs, les Pyrénées-Atlantiques, La Loire-Atlantique, et Toulouse et ses environs. D'autres régions et départements sont a contrario bien plus mal lotis...

France carte T4 2008 degroupage

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !