Apple renouvelle tous ses iMac, Mac Mini et Mac Pro

La crise ? Connais pas... 283
Véhiculée depuis hier seulement, la rumeur était exacte : les renouvellements de gammes chez Apple étaient bien pour aujourd’hui. Les iMac, les Mac Mini et les Mac Pro évoluent donc, en clair toutes les machines fixes. Comme d’habitude, il y du bon et du moins bon.

iMac

Les iMac sont des machines grand public qui réunissent tous leurs composants derrière la dalle LCD :

imac

Si on compare les tarifs, tous les modèles sont 100 euros plus chers que les anciens :

imac

Cela étant, les nouvelles versions sont également plus puissantes. Si un acheteur potentiel voulait attendre le renouvellement de gamme pour se procure un iMac 24 pouces, il a certainement eu raison. Là où il fallait avant dépenser 1599 euros, il n’en faut plus que 1399. Certes, il perd 140 MHz sur le processeur, mais cela n’a que peu d’importance en regard du passage en standard à 4 Go de mémoire vive, et à 640 Go de disque dur.

imac imac imac

L’intégration du chipset 9400M de NVIDIA n’est pas du tout une surprise puisqu’il envahit désormais cinq gammes de Mac sur six. Par contre, le choix des cartes graphiques sur les deux derniers modèles laissent dubitatifs. À ceux qui espéraient une évolution conséquente dans ce domaine, c’est raté : un GeForce 120 Gt avec 256 Mo pour le troisième modèle, et une 130 GT 512 Mo pour le dernier. En clair, des cartes qui gravitent autour des performances d’une 9500GT classique. D’autre part, Apple demande 135 euros pour passer de la 120 GT à la 130 GT, ce qui n’est clairement pas une affaire. À noter qu’une Radeon 4850 512 Mo est proposée également en option, pour 45 euros de plus qu’une 130 GT.

La connectique évolue avec le remplacement du port mini-DVI par un port mini-DisplayPort, comme sur les ordinateurs portables. On y trouve en outre 4 ports USB 2.0, un port FireWire 800 (disparition du 400) et le classique port Ethernet Gigabit. Le Bluetooth 2.1 et le Wifi 802.11n sont, comme d’habitude, de la partie.

Mac Mini

Le Mac Mini, que beaucoup pensaient être à l’abandon par Apple, subit lui aussi un lifting. Comme pour l’iMac, le design ne change pas, mais les composants évoluent :

mac mini

Les machines intègrent donc maintenant de vrais Core 2 Duo qui prennent place aux côtés du chipset 9400M. La mémoire vive devient de la DDR3, mais ce changement est moins marquant. Les tarifs restent les mêmes, mais ceux qui souhaitaient une solution éventuelle de Media Center pour le salon seront beaucoup plus à l’aise avec les nouveaux processeur et chipset. On regrettera quand même le petit 1 Go de mémoire sur le modèle de base.

mac mini mac mini mac mini

La connectique a également évolué et correspond bien à l’image publiée il y a quelque temps :
  • Cinq ports USB 2.0
  • Un port mini-DisplayPort
  • Un port mini-DVI
  • Un port FireWire 800
  • Un port Ethernet Gigabit
  • Une entrée et une sortie audio

Mac Pro

Enfin, le Mac Pro subit l’évolution que tout le monde lui attribuait : le passage aux processeurs Nehalem. Contrairement aux modèles précédents, Apple propose deux configurations de base :

mac pro

Il y aura donc le choix entre un seul Xeon quad-core cadencé à 2,66 GHz ou deux Xeon quad-core cadencés à 2,26 GHz. Tous les modèles de Xeon embarquent 8 Mo de mémoire cache L3.

mac pro mac pro mac pro

En opposition avec les autres gammes de Mac, le modèle Pro se destine à une utilisation du même nom. Ces machines délivrent une grande puissante brute et sont plutôt conçues pour les entreprises.

Toutes les machines sont en vente dès maintenant sur l'Apple Store.