Blu-ray : Sony, Panasonic et Philips créent une licence unique

Réduction des coûts 38
Sony, Panasonic et Philips, les trois barons du Blu-ray, se sont accordés pour simplifier le système de licence du format Blu-ray. Il y aura désormais une licence et des droits uniques à payer, ce qui résulte en une diminution des coûts pour les fabricants qui flirtent avec le laser bleu.

Blu-rayCette licence couvre donc tous les principaux brevets concernant les formats Blu-ray, DVD et CD. Elle sera valable  mi-2009, et gérée par une société séparée, basée aux États-Unis et présente en Asie, en Europe, et en Amérique latine. Cette société sera présidée par un vétéran des royalties, Gerald Rosenthal, qui était notamment en charge de la propriété intellectuelle d'IBM il y a quelques années.

L'objectif est évidemment de stimuler le marché du Blu-ray en motivant les industriels à souscrire à une licence plus simple d'accès, et surtout moins coûteuse. Les nouveaux tarifs sont de 9,5 dollars pour un lecteur Blu-ray, 14 dollars pour un enregistreur / graveur, 0,11 dollar par disque BD, 0,12 dollar pour un BD-R et 0,15 dollar pour un BD-RE. Les trois firmes annoncent ainsi une réduction de 40 % du coût global des droits (royalties) sur les formats Blu-ray, DVD et CD.

Les entreprises n'auront donc plus qu'un seul interlocuteur pour se payer les licences des trois formats optiques dominants du marché, ce qui simplifiera grandement les choses.
Par Bruno Cormier Publiée le 25/02/2009 à 16:31