Des attaques DDoS vengeresses perpétrées sur le Xbox Live

Si c'est DDoS, j'y vais aussi... 36
xbox 360 elite photo HDLes mauvais perdants se vengeront-ils en piratant les comptes des utilisateurs qui les ont déconfits ? C'est ce qui semble avoir eu lieu sur le Xbox Live, après que des attaques de type DDoS ont été lancées, privant certains abonnés de leur connexion favorite aux jeux en ligne de leur Xbox...

En effet, le jeu Halo 3, qui est le plus pratiqué en ligne serait la première victime du kit de vengeance confectionné par de mauvais perdants et qui circulerait d'un joueur à l'autre et sur les forums. Ces instruments auraient alors pour conséquence de lancer une attaque de type DDoS dès qu'une adresse IP est dans la ligne de mire, provoquant l'impossibilité pure et simple d'accéder à sa connexion en ligne.

Avec près de 17 millions d'abonnés au service Xbox Live, la généralisation de ces dénis de service pourrait entraîner une gronde sérieuse et hostile au service de Microsoft. Or l'éditeur n'y est pour rien, concrètement, puisque l'attaque passe par la connexion internet et le modem situé dans la console. Et dès lors que l'on cible plus encore celles qui vont héberger les parties, on parvient à un résultat sans appel : la colère de la victime.

Bien que les instruments permettant cette pratique soient vendus à des tarifs très bas, il convient de rassurer un peu les joueurs : ne provoque des attaques DDoS qui le veut et un sérieux bagage de connaissances est requis, d'autant qu'il faut déjà parvenir à détecter l'adresse IP de sa future victime.

D'ailleurs, Microsoft, informé de cette vague d'attaques serait actuellement sur le qui-vive pour trouver une solution. L'enquête est donc en cours, pour comprendre ce qui perturbe la connexion au Xbox Live des usagers.

Aujourd'hui, la seule alternative pour un joueur touché est de demander à son FAI qu'il fasse modifier son adresse IP (en cas d'IP fixe). Pas très commode.

Mais qui pratique alors ce type d'attaques ? Il semble bien que ce soit les mauvais perdants motivés par un excès d'amour-propre et un handicap grave concernant les relations sociales. Ainsi, toute défaite les pousserait dans les retranchements de leur univers et induirait en eux un désir de vengeance contre ceux qui leur ont mis un coup de pied dans le bas du dos.