Free, futur opérateur alternatif de jeu d'argent en ligne

pokerLors de la présentation de ses résultats, Iliad (Free) a annoncé l’avènement d’un partenariat avec une société spécialisée dans les jeux et paris en ligne, Chiligaming.

« Iliad a mis en place un partenariat stratégique avec Chiligaming (Groupe Gaminvest Holding Ltd) dans la perspective de l'ouverture du marché des jeux en France. Ce partenariat a pour vocation de développer à terme une offre de jeux en ligne en France dès que l'environnement réglementaire français le permettra. »

Chiligaming est un groupe constitué de plusieurs sociétés basées au Royaume-Uni, à Malte, au Costa Rica et à Curaçao, avec à sa tête, Gaminvest, une holding créée en association avec des entrepreneurs européens. Celle-ci est spécialisée dans les paris, jeux d’argent et poker en ligne, des activités encore très réglementées sur le territoire.

« Nous sommes un opérateur de jeux qui fait du poker principalement et bientôt du pari sportif dans quelques semaines et Free en tant qu’opérateur alternatif des télécoms souhaite devenir un opérateur alternatif du marché du jeu en ligne nous confie depuis Malte, Alexandre Dreyfus responsable de Chiligaming. À partir du moment où le marché s’ouvre, il y a des opportunités industrielles et Iliad est habitué à s’engouffrer dans ce genre d’opportunité. Ils ont souhaité se lancer là dedans et au grès d’une rencontre, on a trouvé un accord qui fait qu’on va se lancer ensemble pour avoir une offre commune le jour où la loi le permettra ».

"Free fera la promotion de nos offres en France"

Quand ? « A priori soit cet été, soit à la fin de l’année ». Ce sont les paris sportifs et le poker qui seront donc mis en avant par l’opérateur. En pratique, l’opération se fera sous couvert des marques Chiligaming, mais le contrat et le régime de ce secteur interdisent d’en savoir plus, d’autant que des ajustements sont attendus. « Ce qui est sûr, c’est qu’on sera prêt et présent en France en tant que produit, avec le soutien de Free qui fera la promotion de nos offres sur le territoire français. »

Une situation paradoxale en France : « des centaines de milliers de gens jouent aujourd’hui sur internet. Ce qui est interdit, c’est de faire la promotion. » En clair : les joueurs peuvent jouer, mais les opérateurs ne peuvent opérer… C’est vers le 11 mars que sera examiné le texte de loi ouvrant les portes de ce marché.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !