La police suisse trouve un champ de cannabis avec Google Earth

Stupéfiant ! La police suisse a trouvé 7500 m² de plant de cannabis dans le canton de Thurgovie, dans le nord-est du pays, à l’aide de Google Earth. La police enquêtait initialement sur un trafic de drogues entre la Suisse et les Pays-Bas, et spécialement deux personnes dont elle recherchait la localisation exacte à l’aide du logiciel. Et c’est en se promenant avec Google Earth, à proximité de leur ferme qu’un champ de 7500 m² de cannabis a été décelé par les forces de l'ordre helvétiques.

marijuana cannabis suisse police google earth

« Nous cherchions à localiser le domicile d’un des trafiquants dans le canton de Thurgovie grâce à Google Earth, a expliqué à nos confrères de la Tribune de Genève, Stefan Oberlin, de la police cantonale zurichoise. En observant la prise de vue, nous avons soudainement remarqué un champ étrange. » Un coup de chance à coup de clics. La tactique utilisée par ces agriculteurs un peu spéciaux était simple : les plants de cannabis poussaient entre des plants de maïs, nettement plus haut. Du coup, il était impossible de les détecter depuis le sol.

Les investigations se sont ensuite poursuivies sur place, seize personnes ont été arrêtées et 1,2 tonne de marijuana saisie. Ces faits sont rarissimes puisque les images de Earth ne sont pas assez fines, et les mises à jour sont trop rares pour épauler les services de police. En 2007, la police du Wisconsin avait cependant déjà utilisé l’imagerie de Google Earth pour déceler des cultures de cannabis.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !