La crise ne touche pas IBM, qui voit son bénéfice croître de 12 %

Tout le monde subit de plein fouet la crise. Même Microsoft. Même Google. Même Apple. IBM, entreprise importante s'il en est, résiste pourtant plus que prévu au marasme actuel. Mieux encore, Big Blue se paie le luxe d'annoncer un bénéfice en hausse au cours du catastrophique quatrième trimestre 2008.

Une marge brute en forte augmentation

IBMSi tout n'est pas rose pour IBM, avec un chiffre d'affaires trimestriel de 27 milliards de dollars, en baisse de 6,4 %, la firme américaine peut être fière d'annoncer un bénéfice de 4,4 milliards de dollars, en hausse de 12 %, ceci grâce à une augmentation de sa marge brute de trois points, atteignant pas moins de 47,9 %. Tout ceci en temps de crise.

L'activité Logiciel d'IBM a su tirer son épingle du jeu en augmentant ses revenus de 3 %, pour atteindre 6,4 milliards de dollars, tandis que l'activité Services (extrêmement importante) a reculé de 4 %. Mais l'une des plus fortes baisses pour Big Blue concerne son activité Systèmes et Technologie, en chute libre de 20 %.

Géographiquement, si le continent américain a tenu le choc, avec 11,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires (-2 %), la région EMEA (Europe, Proche-Orient et Afrique) a sombré de 12 % en un an à hauteur de 9,5 milliards de dollars, principalement du fait de la hausse du dollar par rapport à l'euro – sans cette hausse, la région EMEA n'aurait régressé que de 1 %. Enfin, IBM a vu ses revenus baisser de 1 % en Asie-Pacifique, pour atteindre 5,5 milliards de dollars.

57 milliards, uniquement grâce aux services

Au cours de toute l'année 2008, IBM a généré pas moins de 103,6 milliards de dollars (l'équivalent du PIB du Koweït), en augmentation de 5 %. Parmi les trois activités citées plus haut, deux d'entre elles sont en hausse, 11 % pour les Logiciels et 9 % pour les Services. L'activité Systèmes et Technologie, du fait de son quatrième trimestre catastrophique, accuse par contre le coup, en baisse de 10 %.

Les Services ont généré à eux seuls pas moins de 57,2 milliards de dollars précise IBM. Quant au continent le plus créateur de revenus, il s'agit évidemment de l'Amérique, avec 42,8 milliards de dollars (+4 %), suivi de près par la région EMEA (37 milliards de dollars ; +7 %). L'Asie-Pacifique est en retrait avec tout de même 21,1 milliards de dollars générés (+8 %).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !