Microsoft devrait bien annoncer une vague de licenciements

Macrocrise 76
Le très informé The Wall Street Journal a dévoilé hier que le géant Microsoft supprimera bien plusieurs emplois. L'annonce officielle de ces licenciements devrait être réalisée la semaine prochaine, lors de la publication des résultats financiers du groupe américain.

Confirmant en partie les dernières rumeurs à ce sujet, notamment celles de FudZilla, qui annonçait la mise à l'écart de 15 000 salariés, soit 17 % de l'effectif total (~90 000) du créateur de Windows et d'Office, la source du The Wall Street Journal a cependant précisé que ce chiffre était exagéré.

Touchant des multinationales importantes et très puissantes, telles Sony, AT&T, Nokia, Intel, ASUSTeK, HP, Sun, eBay, NVIDIA, AMD, Lenovo, Google, etc. la crise, et parfois (souvent) les licenciements ne cessent d'envahir l'actualité ces derniers mois.

Si The Wall Street Journal n'a pu avoir plus de détails sur les zones géographiques les plus touchées par les suppressions d'emplois de Microsoft, la source de FudZilla déclarait à l'époque que l'Europe ne s'en sortirait pas indemne.