Deezer devrait imposer de la publicité audio dans ses titres

Pour certains artistes, on ne verra même pas la différence 123
La nouvelle était prévisible. Après les publicités vidéo sur YouTube, les publicités audio sur Deezer devraient arriver d'ici quelques semaines (début février) selon CB News. Dévoilées par Jonathan Benassaya, le cofondateur de Deezer, ces informations pourraient bien signer une nouvelle ère dans le monde du streaming audio.

Deezer Ben HarperExtrêmement visité – 4,3 millions de visiteurs uniques en novembre dernier – Deezer fait désormais partie des sites indispensables pour un grand nombre d'internautes, aux côtés de Google, YouTube, Dailymotion et PC INpact (rayez les mentions inutiles).

Seul problème, et il est de taille : l'argent. Les maisons de disques et les artistes impriment en effet une pression importante sur Deezer. Ce dernier doit donc faire évoluer son business model afin générer assez d'euros, tout en proposant toujours gratuitement des millions de morceaux différents sur son site.

Critiqué en fin d'année dernière pour avoir bloqué le partage de MP3 entre utilisateurs (via les playlists), Deezer a longuement expliqué sur son blog les raisons d'un tel blocage, réalisé sous la pression d'une maison de disque non nommée :

« Les règles ne sont pas encore toujours bien établies. Cette liberté de vous proposer de la musique gratuitement et dans les meilleures conditions a un prix pour nous ! Nous devons donc parfois nous plier à certaines exigences ou contraintes, plus ou moins justifiées, comme celle-ci. (...) La question est délicate certes, dans tous les cas elle demande des compromis de la part de tous les acteurs. Nous savons que nous pouvons compter sur vous, comme vous comptez sur nous. C’est donc de la simple indulgence que nous vous demandons... »

Une argumentation solide, qui pourrait parfaitement correspondre à l'arrivée de la publicité audio sur Deezer. Ses concurrents (Jiwa, etc.) en profiteront-ils ? À moins que ce type de publicité devienne rapidement la norme des sites de streaming en 2009.

Ces informations coïncident cependant avec notre interview d'août 2007, où Jonathan Benassaya répondait franchement sur ce sujet :

« Oui, on va le tester, mais comme pour tout, dans la pub, quel que soit le support, on a besoin d’atteindre une masse critique pour devenir cohérent avec les annonceurs. Aujourd’hui quand je veux investir un spot dans une radio, je sais avec Médiamétrie que dans telle tranche, je vais toucher 150 000 personnes qui vont écouter mon annonce. Tout cela est lié à l’évolution du trafic, mais vous avez raison, la pub audio est intégrée dans notre plan de développement. »

Tout était donc prévu depuis près d'un an et demi.