Frederic Lefebvre nous explique ce qu'est le Web 2.0

Frederic ou Jean ? 112
C’est la vidéo qui tourne en boucle. Frédéric Lefebvre, invité de Jean-Jacques Bourdin, sur BFM TV, a expliqué au journaliste ce qu’était pour lui le Web 2.0 :

D.R.
 
Le visionnage de Dupontel passant le bac de philo pourrait-il lui donner un coup de main sur la gestion des antisèches ?

Au long de cet entretien, Fréderic Lefebvre est revenu à la charge sur la question du financement de la TV publique qu’il souhaite réaliser par une extension de la redevance TV. Le député UMP veut ainsi trouver un moyen pour que les Français qui regardent la TV sur leur PC participent à la redevance.

A la question de savoir si cela lui plairait d’être secrétaire d'État à l’économie numérique, l’intéressé a refusé de répondre se contentant d’affirmer « on ne m’a fait aucune proposition, je n’ai pas à dire non ni à dire oui, et je vais vous faire une confidence : ce n’est ni vous ni moi qui décidons. »

De sources internes au parlement et corroborées par des informations transmises par des acteurs du web, nous avions indiqué dès le 24 décembre que le député Lefebvre était pourtant pressenti pour remplacer l’actuel secrétaire d’État à l’économie numérique, Éric Besson – qui partira sous peu remplacer Brice Hortefeu à l’immigration.

C’est ce même député qui affirmait lors des débats sur le projet de loi audiovisuel que « La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid », un tableau peint avec tact pour soutenir le contrôle du web par le CSA, la labellisation du web et autres mesures javellisantes (voir par exemple cette présentation).