Iliad (Free) se retire de la Fédération Française des Télécoms

Caprice, c'est fini 137
xavier niel maxime lombardiniSelon LaLettreA.fr, une lettre d’information, Iliad (Free) aurait décidé de ne pas renouveler son adhésion à la Fédération française des télécoms. La FFT regroupe pour défendre leurs intérêts, l'association des fournisseurs d'accès et des services internet (AFA), l'association française des opérateurs mobiles (AFOM) et l'association française des opérateurs de réseaux et de services de télécommunications (AFORST). Iliad y trouve à ses côtés France Télécom, Bouygues ou SFR.

Alors pourquoi ce départ de Free ? Selon la "Lettre A", Iliad, suivi par Alice, qu’il a rachetée en juin 2008, les divergences et dissensions sur le marché des télécoms en seraient à l’origine : une quatrième licence mobile qui patine, un accord sur le dossier de la fibre entre Orange, SFR et Numéricâble qui est très loin de satisfaire Free… auront suffi à pousser Iliad à ne pas renouveler son adhésion dès la rentrée 2009..

On se souvient des propos de Franck Esser, interrogé en 2007 par Challenges lors de la création de la FFT qu’il préside: « La création de la Fédération française des télécoms à la veille de la rencontre organisée par les ministres Luc Chatel et Hervé Novelli, constitue un signe fort et clair de la volonté des différents acteurs des télécommunications et des communications électroniques de privilégier la concertation avec les pouvoirs publics et la société civile, dans le cadre d'un dialogue constructif ».