Dessin : le plan de relance français oublie la fracture numérique

Tout est question de priorité 26
Nil Sanyas
Afin de relancer l'économie française, le gouvernement a récemment décidé d'injecter plusieurs milliards d'euros : grands travaux, transport, énergie, garanties d'emprunt, exonération des charges patronales sous certaines conditions, etc.

Or l'ASIC, l'Association des Services Internet Communautaires, a remarqué un absent important dans ce plan de relance, se posant la question : « le développement de l'économie d'Internet et la réduction de la fracture numérique prônée par le Plan France Numérique 2012, présenté à l'Elysée en octobre dernier, sont-ils vraiment une priorité ? » Question similaire pour Rennaissance Numérique, Think Tank du Web Français. (en savoir plus)

La fracture numérique en France – 40 % de la population ne surfent jamais sur Internet et plus de 30 % n'ont toujours pas d'ordinateur – ne fait donc pas partie du plan gouvernemental pour développer l'économie.

Snut nous résume la situation en dessin.

Relance fracture numerique deception