Virgin Killer de Scorpions : L'IWF lève le filtrage de Wikipédia

A Wind of change 111
scorpions virgin killerL’Internet Watch Foundation a finalement levé le filtrage de la page Wikipedia consacrée à l’album Virgin Killer du groupe allemand Scorpions. Un exercice de style pas évident puisque dans une procédure d’appel interne, l’IWF va jouer au grand équilibriste pour expliquer en substance que 1) l’image est très problématique 2) mais finalement on ne fait rien.

L’IWF a « examiné avec soin les questions en jeu dans cette affaire. La procédure est maintenant terminée et a confirmé que l’image en question est potentiellement en violation avec la loi sur la protection des enfants de 1978. Toutefois, le Conseil de l’IWF a encore étudié ce 9 décembre ces conclusions et les questions contextuelles soulevées dans ce cas spécifique ». Que conclure ? Compte tenu de la date de l’image, 1976, et sa large disponibilité, « la décision a été prise d’éliminer cette page de notre liste noire. »

Une liste noire, blanche comme neige ?

Cette affaire
a pris racine pour une pochette d'album du groupe Scorpions datant de 1976 et affichée dans la page dédiée de Wikipedia. Dénoncée comme étant potentiellement pédophile, cette image a conduit l’IWF à blacklister la page. Conséquence : six FAI anglais ont appliqué le filtre, en fait un proxy transparent qui a eu ses dommages collatéraux. D’une part, les utilisateurs n’ont plus eu accès au contenu, mais surtout, tout le trafic redirigé vers le proxy s’est vu attribuer la même adresse. Or, le système anti vandalisme de Wikipedia repose justement sur le filtrage des adresses IP des utilisateurs qui ne respectent pas les règles de l’encyclopédie.

Conséquence ? Il aura suffi qu’une personne ait été qualifiée de malintentionnée pour interdire d’édition tous les utilisateurs anonymes rattachés à l’un des 6 fournisseurs d’accès. Voilà pourquoi s’affiche chez ceux-ci : « Wikipédia a été ajouté à la liste noire des sites de l'Internet Watch Foundation UK, et votre fournisseur d'accès Internet a décidé de bloquer une partie de votre accès. Malheureusement, il nous est impossible de distinguer les différents utilisateurs, et de bloquer ceux qui abusent du site sans bloquer également les autres personnes innocentes. »

Un brouillard persistant

Comme nouvelle règle de conduite, et en ajoutant du brouillard dans ses critères d’évaluation, l’IWF signale depuis que « tous les autres cas signalés de cette image, hébergés à l'étranger, ne seront pas ajoutés à la liste. Tous les autres cas signalés de cette image qui seront hébergés au Royaume-Uni seront évalués conformément aux procédures de l’IWF ». L’IWF rappelle que son objectif primordial est de réduire la disponibilité des images indécentes d’enfants sur Internet « toutefois, à cette occasion, nos efforts ont eu l'effet inverse. Nous regrettons les conséquences imprévues pour Wikipedia et ses utilisateurs ». Avec cette ligne de défense – qui est la pire qui soit, puisque l’image est interdite ou ne l’est pas –, l’IWF doit espérer éviter toute hypothèse d’indemnisation de l’encyclopédie libre…