Le Pentagone interdit l'utilisation de clés USB dans ses locaux

Une clé vers les secrets 121
Le Pentagone vient de décider d'interdire à toute clé USB de circuler dans ses locaux. La raison est plutôt simple : un virus s'est incrusté dans les clés des employés, il contamine peu a peu leurs ordinateurs, créant une brèche flagrante dans la sécurité informatique du centre névralgique de la Défense américaine.

Les autorités américaines ne confirmeront pas le bannissement des clés USB au Pentagone, mais l'International Business Times affirme que des circulaires ont été envoyées à tous les membres du bâtiment. Les responsables de la sécurité informatique récupèrent par ailleurs toutes les clés USB utilisées dans les locaux du Pentagone, histoire de boucler la quarantaine.

pentagoneLes employés du Pentagone ne savent pas s'ils pourront récupérer leur clé USB, ni même combien de temps les clés seront réquisitionnées. Le virus n'a pas non plus été décrit en détail, mais ce serait un virus plutôt commun, qui a déjà fait l'objet d'une annonce par les principales sociétés d'antivirus auprès du grand public. Aucune attaque spécifique au Pentagone donc, mais du coup, toute l'administration américaine pourrait être concernée.

Selon le gouvernement, le vaste réseau informatique de l'administration américaine subit plusieurs millions de tentatives d'intrusions numériques par jour. De quoi être sacrément paranoïaque : l'année dernière déjà, une attaque informatique avait forcé les autorités à couper les liaisons réseau de 1500 de leurs ordinateurs.