Photos coquines et fermeture d'Europeana, Bruxelles s’explique

Une soirée très raide 93
Près de 24 heures après le lancement d’Europeana, le site de l’encyclopédie européenne est toujours inaccessible. Mieux :il invite les internautes à revenir à la mi décembre !

europeana page d'accueil lancement saturation

L'inauguration officielle d'Europeana a eu lieu hier à Bruxelles en grandes pompes, en présence du président de la Commission José Manuel Barroso, de Viviane Reding, commissaire chargée de la société de l’information et des médias, de Christine Albanel, ministre française de la Culture, des ministres de l'Union chargés de la culture et de l'audiovisuel ainsi que de représentants d'organismes culturels européens.

Depuis, bugs, ralentissements et pages d’erreur se succèdent. Nous avons contacté Bruxelles. La division des médias et de la société de l’information nous a expliqué que les serveurs étaient calibrés pour encaisser 5 millions de visiteurs. Il furent 10 millions à se presser à la porte de l’encyclopédie. Des travaux vont donc avoir lieu pour réctifier cela, exigeant l'immobilisation du site...

europeana page d'accueil lancement saturationeuropeana source

Sur la présence de photos pour le moins curieuses sur la page d'accueil hier soir, (notre capture) nous en savons maintenant plus : comme pronostiqué, il s’agit bien des recherches les plus fréquentes des internautes. Les européens qui sont donc parvenus à utiliser le site avaient des idées bien arrêtées. Notre interlocutrice nous a également expliqué que l’œuvre de Courbet, le fameux tableau « l'Origine du Monde » avait aussi été affiché dès cette page-là. De là à en déduire l’origine des bugs…. On nous a assuré que cet affichage ("mycarousel" dans les sources HTML) ne serait pas supprimé. Vers 21h30, hier Europeana modifiait pourtant sa page d’accueil pour une version ultrasoft.