L'e-commerce français va mal et subit de plein fouet la crise

Si de nombreux analystes prévoient un 4ème trimestre économique morose pour la France, l'économie du Web pourrait bien suivre un chemin similaire. Avec près de 3,8 milliards d'euros dépensés sur les sites marchands selon les prévisions de la FEVAD et Médiamétrie, les internautes français feraient certes bien mieux que l'année dernière (3,1 milliards d'euros, +22 %), mais surtout bien moins que les deux trimestres précédents.

Soldes CDiscountLe deuxième trimestre 2008 avait ainsi atteint un record de 5,1 milliards d'euros dépensés, contre 4,9 milliards le trimestre suivant (+27 %). Au total, l'e-commerce français atteindra près de 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires au cours de l'année 2008, soit, globalement, une belle progression par rapport à 2007 (soit 16 milliards d'euros).

Si les prévisions ne sont pas des plus optimistes, plusieurs bons points ressortent néanmoins de la dernière étude de la FEVAD. Ainsi, 68 % des internautes ont annoncé qu'ils avaient l'intention d'acheter sur Internet. Et c'est au contraire l'actuelle crise financière qui pourrait aider certains sites français, grâce aux prix parfois très bas disponibles sur la toile.

Autre information d'importance, la FEVAD explique que 54 % des internautes sondés ont transféré une partie de leurs achats en magasin vers Internet. La fédération de l'e-commerce précise d'ailleurs que trois cyberacheteurs sur quatre devraient consacrer plus du quart de leur budget de Noël sur la toile.

« La hausse du nombre de cyberacheteurs devrait se répercuter sur les achats de Noël : 68% des internautes interrogés ont l'intention d'effectuer des achats de Noël en ligne, contre 53% l'an dernier. 72 % des internautes déclarent que la situation économique actuelle les conduit à utiliser davantage les comparateurs de prix. Enfin, 53 % des internautes interrogés indiquent qu'ils fréquentent davantage les sites d'achats et ventes entre particuliers. »

En somme, eBay et Priceminister ont de beaux jours devant eux. Médiamétrie vient par ailleurs d'annoncer que les deux derniers nommés restent toujours en tête des sites marchands français, suivis par les habitués du top 15 de l'e-commerce, à savoir le site de la SNCF (voyages-sncf.com), la Fnac, la Redoute, Amazon, CDiscount, la boutique Orange, les 3 Suisses, Vente-privée, Pixmania, Kiabi, Rue du Commerce, Mistergooddeal et Quelle.fr.

Mediametrie e-commerce français Q3 2008
Top 15 de l'e-commerce français pour le troisième trimestre 2008.

On notera la disparition d'Alapage (site appartenant à France Télécom/Orange) et l'apparition de Kiabi et Quelle, sites spécialisés dans les vêtements. Médiamétrie remarque enfin que la France compte 3 millions de cyberacheteurs supplémentaires en un an, pour un total proche de 22,6 millions d'internautes.

« En moyenne, au 3ème trimestre 2008, plus de 7 internautes sur 10 (70,6%) ont consulté chaque mois au moins un des sites du Top 15 e-commerce » précise l'institut de sondage. « Cette progression - favorisée par le plus haut niveau de confiance et de satisfaction jamais atteint – apparaît comme un signe très encourageant pour le prochain Cyber-Noël. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !