Androïd critiqué par Ballmer, et déverrouillé par les utilisateurs

Google rejoint Apple 92
T-Mobile HTC Google AndroidAndroïd revient au centre des polémiques, grâce au copieux discours de Steve Ballmer et à des utilisateurs décidés à rendre le système d'exploitation mobile de Google « véritablement » open-source.

Au cours du Telstra Investor Day organisé par le premier opérateur mobile australien à Sydney, Steve Ballmer ne s'est pas privé de critiquer le système Androïd de Google, toujours pour démarquer le « fameux » Windows Mobile de Microsoft : « C'est leur premier téléphone, ce n'est pas facile. Voyons comment ils vont se débrouiller. »

« Google peut engager des gens intelligents, blablabla » poursuit le dirigeant de Microsoft, « je ne comprends pas vraiment leur stratégie, peut-être que quelqu'un d'autre la comprend ? ». Ballmer explique ne pas bien saisir le modèle commercial d'Androïd : « Arriver à une réunion d'investisseurs en disant "nous venons de lancer un système d'exploitation mobile sans stratégie de revenus, yay !", ce n'est pas ce que je ferais. »

Androïd s'échappe de prison

Des utilisateurs du premier téléphone mobile sous Androïd, insatisfaits de la manière dont Google a ouvert son système, ont trouvé un moyen de « jailbreaker » leur engin. Ce terme, surtout connu pour désigner la libération des iPhone d'Apple, est donc réutilisé pour désigner l'ouverture totale d'Androïd.

Le système de Google était annoncé open-source, mais certains acharnés considèrent que la stratégie de géant n'est pas vraiment ouverte : certaines parties du téléphone mobile G1 de T-Mobile sont verrouillées afin de prévenir certaines attaques par scripts ou applications malicieuses, ce qui laisse un goût amer chez les partisans du libre, considérant qu'ils ont le droit de contrôler totalement leur engin.

Ces derniers ont donc trouvé un moyen de déverrouiller totalement l'accès racine à Androïd, notamment pour accéder à quelques 700 fichiers précédemment protégés. La procédure est expliquée sur cette page, par les bidouilleurs de la communauté XDA.