NTT veut recharger votre baladeur MP3 avec des chaussures

Un kilomètre à pied, ça recharge, ça recharge 30
marche Le problème des baladeurs numériques qui se déchargent lorsqu’on marche tranquillement dans la rue est un fléau mondial qui fait, chaque jour, des millions de victimes. Et voici que la société japonaise NTT arrive avec une solution que tous appelaient de leurs vœux.

L’idée prend place dans les chaussures et est à vrai dire très ingénieuse. Les semelles contiennent une réserve d’eau qui se situe donc sous chaque pied. Lorsque l’utilisateur marche, la pression du pied se répercute sur la poche d’eau, ce qui provoque un déplacement du liquide dans une tuyauterie équipée d’une turbine. C’est tout bêtement le principe général d’une centrale hydroélectrique.

Et cela semble marcher puisque NTT indique que ses chaussures peuvent produire, lors d’une marche normale, une moyenne de 1,2 W, ce qui est suffisant pour alimenter n’importe quel baladeur numérique. Mais la firme souhaite améliorer son procédé et vise déjà les 3 W, ce qui permettrait alors d’alimenter et de recharger un téléphone mobile.

Les chaussures n’ont pas pour le moment de batterie qui permettrait de stocker l’énergie produite quand rien n’est branché dessus. À propos de branchement, on imagine facilement les contraintes que peut avoir un fil branché sur une chaussure et qui écartent d’emblée son utilisation les jours de pluie ou autres situations un peu moins propices.

NTT aimerait commercialiser sa petite centrale pour chaussures dès 2010.