Walmart change d'avis et ne fermera pas ses serveurs DRM

« Nous vous avons compris ! » 22
walmartContrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière, Walmart ne va pas couper ses serveurs responsables de la vérification des DRM pour les musiques achetées sur sa propre boutique en ligne. La firme a en effet décidé d’inverser la course des évènements, probablement après de multiples plaintes.

Qu’est-ce que cela signifie en pratique pour les utilisateurs ? Rien, tout simplement. La situation actuelle est maintenant en place : tous les utilisateurs de l’ancienne version du service qui ont acheté des fichiers WMA protégés par DRM pourront continuer à les lire. Si les serveurs restent en place, cela signifie qu’ils pourront les déplacer et autoriser par exemple un nouvel ordinateur. Walmart recommande quand même de graver les morceaux concernés sur CD pour ne plus risquer de les perdre.

Évidemment, ce n’est pas la première fois qu’un acteur donné change d’avis au sujet de l’abandon des DRM. Dans le cas de Yahoo, les utilisateurs du service Music Unlimited ont été remboursés, tandis que Microsoft laissera ses serveurs DRM ouverts encore pour plusieurs années. Les avis divergent au sujet de Walmart, certains parlant de blocage avec une technologie dont plus personne ne veut, mais on ne peut nier que pour ceux qui sont concernés par une telle mesure, il s’agit d’un effort.

Les abonnés ont reçu un courrier de la société les avertissant du changement de décision. Rappelons qu’initialement, Walmart devait couper ses serveurs le 9 octobre. Le courrier ne précise pas en revanche quand les serveurs fermeront réellement. Il faut donc supposer que ce sera jusqu’à « nouvel ordre », la firme précisant que les utilisateurs seront de toute manière avertis.