OpenOffice.org 3.0 : la version finale est enfin disponible

Utilisateurs de Mac OS X, dites au revoir à X11 242
Après une longue attente, la version finale d’OpenOffice.org 3.0 est enfin disponible. Vraie version majeure de la suite bureautique libre, la troisième mouture introduit des changements importants et appelés de leurs vœux par les utilisateurs depuis des années.

openoffice ooo openoffice ooo

OpenOffice.org 3.0, comme toute version importante qui se respecte, est l’occasion de rafraîchir un peu l’ensemble graphique de la suite. Rien de très impressionnant toutefois, l’interface restant classique, et les habitués ne seront pas désarçonnés au-delà des nouvelles icônes. Pour les améliorations plus substantielles, il faut plonger dans les entrailles de la bête, mais les modifications ne sont pas nécessairement équilibrées entre toutes les plateformes.

openoffice ooo openoffice ooo

Voici la liste des principales nouveautés d’OpenOffice.org 3.0 :
  • Le support du format de fichier ODF 1.2
  • Un import des fichiers OOXML d’Office 2007
  • Un solveur
  • Des améliorations pour la création et la gestion des graphiques
  • Améliorations de l’outil de découpage d’image dans Draw et Impress
  • Collaboration des tableaux
  • Gestion de 1024 colonnes dans les tableaux (au lieu de 256)
  • Affichage de plusieurs pages dans Writer
  • Amélioration des Notes dans Writer
  • Centre de démarrage pour créer rapidement un nouveau document
  • Tableaux natifs dans Impress
  • Support amélioré du XML et des filtres XSLT
  • Import des macros VBA
  • Gestion des extensions et de leurs mises à jour
  • Barre d’erreur dans les graphiques, courbe de tendance et équation de la courbe
  • Travail collaboratif sur les feuilles de calcul
Ces ajouts sont généraux et concernent tous les systèmes d’exploitation visés. Par contre, la version Mac OS X dispose d’un nombre largement accru d’améliorations, la suite n’ayant plus besoin de X11 pour fonctionner. OpenOffice.org 3.0 devrait surprendre les utilisateurs par des performances largement revues à la hausse dans toutes les opérations, y compris le temps de démarrage, ainsi que par la présence de boîtes de dialogue standardisées, notamment pour l’impression des documents.

Comme d’habitude, OpenOffice.org est disponible pour une multitude de systèmes : Windows, Mac OS X, et plus généralement toutes les distributions Linux utilisant les gestionnaires de paquets RPM. Pour toutes les distributions Linux d’ailleurs, le plus simple est d’attendre que les dépôts relatifs soient mis à jour.

Les utilisateurs intéressés par cette nouvelle version d’OpenOffice.org pourront la récupérer depuis la page officielle des téléchargements.