AMD abandonne bien ses usines de fabrication !

Et les pertes avec ? 56
Confirmant notre actualité de ce matin, AMD et Advanced Technology Investment Company (ATIC), une société d'Abou Dhabi (des Émirats Arabes Unis), viennent d'annoncer la future création d'une société de fabrication de semiconducteurs, destinée à toutes les entreprises, et non pas uniquement AMD. Cette société existera officiellement début 2009 après approbation des autorités, et comptera près de 3000 employés.

AMD se chargera du développement

AMD cèdera cependant ses usines actuelles ainsi que ses projets de fabrication à venir à cette nouvelle société, un accord exclusif obligeant cette dernière à fabriquer les produits d'AMD. Le créateur de l'Athlon se concentrera ainsi désormais « sur la conception et le développement de l'innovation informatique et de solutions graphiques ».

AMD bourse 7 octobre 2008
L'annonce a été très bien accueillie par les actionnaires

Détenue à 44,4 % par AMD et 55,6 % par ATIC, la société, nommée pour le moment TFC (The Foundry Company), aura une valeur de 5 milliards de dollars, dont 2,4 milliards provenant d'AMD (principalement ses usines et ses employés), 1,4 milliard d'ATIC et 1,2 milliard de dettes de TFC (issues d'AMD). ATIC investira qui plus est entre 3,6 et 6 milliards de dollars dans les cinq prochaines années afin de développer l'entreprise et créer de nouvelles usines.

Dirigée conjointement par AMD et ATIC à part égale, TFC sera basée aux États-Unis, en Californie plus précisément. Quant à ses pôles de Recherche et Développement et de fabrication, ils seront situés New York, à Austin (Texas) et à Dresde (Allemagne), lieux déjà investis par AMD, hormis New York.

Hector Ruiz aux manettes

Cette dernière accueillera d'ailleurs l'usine Fab 4X de TFC (initialement conçue par AMD uniquement) au milieu de l'année prochaine, employant près de 1400 personnes. TFC prévoit qui plus est d'augmenter ses capacités en achevant la conversion vers les 300 mm d'une seconde usine à Dresde, là encore dès l'année prochaine.

Concernant les dirigeants de TFC, Hector Ruiz, l'actuel Chairman d'AMD, quittera son poste afin de mener désormais TFC, toujours en tant que Chairman, accompagné de Doug Grose, qui délaissera lui aussi son rôle de vice-président senior des opérations de production pour être CEO de TFC. Des recrutements importants seront réalisés afin de faire de TFC un futur grand de la fabrication de semiconducteurs. Dirk Meyer, CEO d'AMD, tiendra donc les rênes de son entreprise.

Enfin, AMD sera détenue à 19,3 % (contre 8,1 % actuellement) par Mubadala, une autre société d'Abou Dhabi, après un achat massif d'action. Mubadala pourra désigner un représentant pour les élections en tant que membre du conseil d'administration d'AMD.