Au revoir Vincent, au revoir Nicolas

teuf titia poseyidon hong kong chineHasard du calendrier et des maudits contrats, c’est aujourd’hui la dernière pour Vincent Perrault (Aka Poseyidon) et Nicolas Patte (NicoP). Le premier occupait le rude poste de koraicteur, le second de Directeur éditorial (il tenait aux majuscules, sur la porte vitrée de son bureau). À cette fin, les membres (disponibles) de PC INpact ont souhaité leur adresser un petit mot.

Vincent merci pour ta patience face à mes multiples étourderies (attends, publie pas, j'ai un lien à ajouter !!!, et merde, j'ai publié par erreur, go relire en urgence !!!), un plaisir de bosser avec toi, toujours agréable, et surtout compétent !!! Nicolas Pitch, merci pour ton expertise salvatrice. Ça nous a fait du bien que tu viennes insuffler ton professionnalisme dans l'équipe, je regrette sincèrement ton départ et j'espère qu'on se reverra rapidement. (Bruno)

Je serais sans doute plus que nostalgique de tous ces moments appréciables, à 12 h 30 lorsque je balançais un pavé urgent de cinq paragraphes ou encore de 17h30 à 18h lorsque je validais mes dernières actus afin de faire rager ce bon vieux Poseyidon (aka Vincent). Pour Nico_P, ça sera moins douloureux. Un chef de moins, ça flatte mon cœur de CGTiste, ça me rapproche du haut de la hiérarchie. Du coup, plus que Marc et je peux commencer à rogner sur la paie de Teuf pour améliorer mon pouvoir d'achat ! Bonne route à vous deux, et sans doute à bientôt (David)

Voilà deux personnes dont n’importe quelle entreprise regretterait les départs. Avec Nicolas, c’est une source d’inspiration et de professionnalisme qui s’en va, tandis qu’avec Vincent, on a peu souvent l’occasion de côtoyer une véritable gentillesse conjuguée à l’efficacité. Bonne route à tous les deux, et à bientôt sur d’autres ondes ;) (Vincent_H)

Vincent (Poseidon, Poseiydon, Poseyidon ? Mais comment ça s'écrit son pseudo à la noix ?) est un mec bien, travailleur, très doué dans ce qu'il faisait, ne comptant pas ses heures, et en plus, il se plaignait rarement de ces vils rédacteurs incapables de finir leur papier à l'heure. Un mec bien je vous dis. Pas comme nous. Pas comme vous. Une perte immense. Nicolas, alias Nicop (pseudo plus simple que l'autre là), c'est aussi un mec bien. Très bien même. Son apport à PCI, même si ça n'a pas duré longtemps, a malgré tout été gigantesque. Des éditos aux sondages (pour le contenu de PCI), en passant par des discussions internes importantes, Nicop a rapidement su apporter un plus à l'équipe. Son absence se ressentira forcément. Une perte immense aussi (Nil)

nicolas toeuch nil

Nicolas au McDo avec deux Ronald's
En haut, Vincent P avec une copine

J'avais prévu de restreindre mon ardeur, de dissimuler les sentiments ambigus qui tiraillaient le coeur d'adolescent sensible qui bat sous la cage thoracique... Mais non, impossible de réfréner cette ardeur qui me consume. Nicolas, mon semblable, mon frère, mon grand frère étant donné le fossé qui sépare ma puberté de ton grand âge, voilà que l'on nous sépare. C'est bien plus qu'une homonymie qui est scindée, c'est une part de moi-même que l'on m'arrache. Alors que d'habitude, pour être arraché, deux ou trois bouteilles de cognac suffisent...Vincent, mille ânes dans un pré et cent vingt dans l'autre, je n'avais jamais osé te faire ce calembour aussi vieux que la perte de sa virginité par... mettons Marc qui est aujourd'hui en mesure de flirter avec le poste de doyen de toute fac... Merci. Pour les JO et pour les fous rires. De m'avoir nettement délesté d'un fardeau un peu lourd. Bonne route à tous deux. Et n'oubliez pas, comme disait Alexandre Breffort, Fuir, c'est prendre son courage à deux pieds ! (Nicolas G)

Je suis triste du départ de ces deux personnes au sein de la team. Nicolas qui nous avait amené beaucoup sera une grande perte pour l'entreprise et Vincent avec sa gentillesse que je ne cotoyais pas tous les jours a aussi apporté sa pierre a l'édifice de PC INpact. Bon courage à vous deux et a bientôt sur le net (Kenji).

Je tenais à m'associer avec moi même pour vous saluer bien bas en cette journée qui est votre dernière sur PC INpact. Merci très sincèrement pour tout ce que vous avez fait pour la vie de la société et du site. J'ai une vive pensée pour Vincent, la qualité de son travail et sa patience à toute épreuve malgré la chute de bombes à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit, et pour mon cher Nicolas, spécialement la pertinence de ses analyses, sa finesse et son humour. Et sa patience aussi. Bref, une manière de vous dire qu’il restera toujours deux places autour du feu PC INpact (feu, le truc qui chauffe, pas le truc mort, froid et bleu, hein !). Bref. Merci et à bientôt les zamis. Et n’oubliez pas : the Yes needs the No to win... Against ze No. (Marc)

À bientôt !

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !