ExitReality : une firme australienne redessine le Web en 3D

Depuis hier, ExitReality a offert au monde un nouvel outil pour consulter le Web en 3D et surfer dans un environnement complètement nouveau à travers son navigateur. Un outil complètement révolutionnaire, annonce la firme australienne, qui devrait changer notre vision du Net.

Exite reality

Leur outil permet en effet de transformer n'importe quel site en un environnement 3D où des avatars se promènent et où l'on peut rencontrer d'autres surfeurs. Danny Stefanic, le fondateur, explique que jusqu'à présent, seuls des sites ou jeux, comme Second Life ou WoW permettaient ce type de sensation 3D. Mais aujourd'hui, « ExitReality va bien au-delà. Il vous permet d'afficher non seulement un site, mais également la totalité du Web en 3D. »

Des portes et des pages

On téléchargera leur application depuis le site (4 Mo) pour faire sa propre expérience. Pour l'installer, Firefox devra être fermé. On trouvera également une vidéo de démonstration pour se persuader de l'efficacité de la chose. De fait, lorsqu'on lance l'application, on intègre soudain un environnement où chaque page est affichée sous la forme d'une porte avec laquelle l'utilisateur peut interagir. « On peut voir et partager son expérience avec d'autres personnes, tout en discutant avec elles », poursuit Danny.

Exite realityExite reality

Des effets qui sont intéressants, et un rendu appréciable, ce type d'innovation devrait, selon Danny, booster la fréquentation des sites. Si l'utilisateur ne passe pas plus de quelques minutes sur une page en 2D, il pourrait perdre bien plus de temps dans un environnement en 3D, offrant par là même au propriétaire du site de nombreuses possibilités pour maximiser l'investissement de ses visiteurs.

Les temps de chargement sont un peu plus longs dès lors que le plug-in est en place, et il nécessite une inscription en plus pour pouvoir personnaliser son compte et son avatar. Deux vues, subjective ou à la 3e personne, sont disponibles. Pour ce qui est des déplacements, il faut un temps d'adaptation autant que de compréhension, mais on s'en sort au bout d'un moment. Plutôt lourde, l'application ralentira considérablement les petites configurations ; un élément à prendre en compte avant de se lancer dans l'aventure.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !