« Téléchargez-moi » : 86 artistes disent non au projet Hadopi

snut riposte gradueeAprès « l’appel des 52 » pour la loi Hadopi et la riposte graduée, voilà une liste de 86 autres artistes cette fois contre le projet de loi Hadopi.

L’initiative a été lancée par le site sur les cultures numériques Poptronics.fr. Les premiers intervenants, créateurs, musiciens, chanteurs, designers, metteurs en scène, etc. ont signé ce document pour dire « non » au projet pénal du Ministère de la Culture : « non, les internautes ne sont pas des « voleurs », oui, les auteurs sont au cœur de ce chambardement du rapport à l’œuvre induit par le numérique, et non, les créateurs ne veulent pas faire les frais d’un mauvais texte de loi », explique et insiste Poptronic. « Si la bataille politique est intense, c’est que la question du piratage et des droits d’auteur à l’heure numérique n’est pas des plus simples, et que la solution française… n’en est pas une. Les artistes qui se sont réunis pour signer « Téléchargez-moi » ne disent rien d’autre », poursuit le site qui déroule une liste de questions existentielles pour cet univers : « Comment rémunérer les auteurs à l’heure de la duplication numérique généralisée ? Comment réorganiser les filières de production et diffusion des industries culturelles ? Comment prendre en compte des pratiques massives rendues possibles par les techniques et s’adapter à elles ? »

Ces questions « ne peuvent faire l’économie d’un débat où les auteurs, artistes, compositeurs, seront pris en compte, et pas seulement via les instances de perception des droits d’auteur. Parce que voilà longtemps déjà que pléthore d’entre eux se sont émancipés d’un système obsolète et imparfait. Les 86 signataires de cette pétition ne demandent rien d’autre qu’un peu d’intelligence dans un dossier sensible, où la stigmatisation des uns (les « vilains pirates ») ne sert aucunement à faire avancer les positions ».

Voici ci-dessous l'intégralité de l’appel « Téléchargez-moi »

« Le projet de loi « Création et Internet » que le Parlement doit adopter cet automne nous préoccupe. Il est en total décalage avec notre réalité, bien loin de la « Création » et encore plus de cet « Internet » dont il prétend vouloir réguler les pratiques. Cela dit, il semble très naturel qu’une communauté de cinéastes « défende cette loi sans réserve » et se fende d’une tribune intitulée « Culture ne rime pas avec gratuité » dans « Le Monde » du 8 juillet. Comme il semble naturel que l’enjeu industriel soit au cœur de cette loi.

Sauf que. Depuis les débuts du World Wide Web, nous nous sommes pris au jeu de cette mutation et existons 1.0, 2.0, et demain 3.0. Nous sommes les créateurs de demain, sans prétention aucune. Très sérieusement et depuis longtemps, nous nous posons la question du droit d’auteur, celle de la diffusion des œuvres sur les réseaux et de leur réception. Tout comme nous nous posons la question de l’économie de la création, sur l’Internet et ailleurs.
Ce projet de loi est contraire à nos pratiques, tout comme il est extrêmement méprisant des usages et totalement ignorant d’un monde simplement contemporain.

Nous souhaitons qu’un projet de loi intitulé « Création et Internet » prenne en compte nos processus de création. C’est un droit. Nous désirons partager et être téléchargés, sans filtrage aucun. C’est une nécessité.

Nous espérons que le principe démocratique selon lequel l’œuvre existe ou n’existe pas au travers du regard de l’autre s’applique à cette multiplicité que d’autres nomment « piratage ». C’est une revendication.

L’auteur, le créateur, le spectateur ont muté. L’œuvre est regardée, écoutée, partagée, comme jamais auparavant. Et c’est pourquoi créateurs et regardeurs ne peuvent être filtrés par une loi obsolète et crétine. Une loi qui asphyxie la « Création » et « l’Internet
».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !