Quatrième licence 3G : qui veut gagner 1000 euros avec Iliad ?

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, Iliad a donné de nouveaux détails sur l’épineuse question de l’arrivée la quatrième licence 3G.

La maison mère de Free a d’abord confirmé son objectif d’être ce quatrième acteur en France, mais avant, est revenue sur la consultation de l’Arcep. Plusieurs scénarios ont été exposés au sein de l’Autorité des télécoms notamment, à savoir une attribution des 15 MHz en un seul bloc à un seul candidat. Soit en attribuant les trois blocs de 5 MHz à tous les acteurs, soit en les réservant aux seuls nouveaux entrants.


Maxime Lombardini a expliqué que le cœur d'Iliad battait pour deux scénarios,  soit l’attribution des 15 MHz à prix discount (comprendre au plus bas), soit l’octroi de 10 MHz à un prix d’autant plus réduit que la durée d’exploitation sera ramenée de 20 à 15 ans.

L’Arcep devra annoncer ses conclusions à la fin septembre 2008, la décision revenant au final au gouvernement. L’attribution de la quatrième licence ou des blocs de fréquences est tablée pour la moitié 2009. Dans tous les cas, Iliad surfant sur la vague du pouvoir d’achat et de la défense du consommateur estime à 1000 euros par an l’économie que réalisera un foyer moyen avec trois abonnés (et trois forfaits) si les vannes de la quatrième licence lui sont ouvertes. « C’est ça qu’on propose, je ne vois pas qui peut être opposé à cela », explique Xavier Niel.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !