Photosynth en version finale : de la photographie à la 3D

Qu’est-ce que Photosynth ? Pour ceux qui suivent régulièrement l’actualité informatique, il s’agit de l’une des technologies prometteuses développées par les laboratoires de recherche de Microsoft.

Photosynth permet de récolter des dizaines, des centaines, voire des milliers de photos, de les agglomérer, de trouver leurs similitudes puis de créer un canevas d’images qui reconstituent alors l'environnement d'origine en 3D.

L'ouverture au grand public

Lorsqu’une préversion était apparue, elle avait créé un petit évènement dans ce qu’elle promettait comme résultats, mais également comme retombées dans divers domaines. Maintenant que la version finale est disponible, elle est accessible à tout un chacun, avec la possibilité dès à présent de se connecter et de commencer à envoyer ses photos pour créer un « synth ».

photosynth

La procédure est très simple. Vous devez posséder un minimum de 20 photographies qui contiennent des éléments en commun, comme si vous réalisiez un panorama. Les bords des photographies doivent contenir, autant que possible, des éléments des bords d’autres photos qui serviront alors de points de repère. Photosynth va alors compiler les informations, comparer vos chefs-d’œuvre et les assembler.

Les photos sont des plaques, les éléments du décor sont des rivets

Nous nous sommes entretenus avec Benjamin Gauthey, responsable de la division Digital Life Style de Microsoft. Cette division se consacre exclusivement au grand public avec des services et produits pour la plupart rattachés au multimédia, et plus particulièrement à la photographie et à la vidéo. Il nous a indiqué, à propos de Photosynth, que « les photos n’ont pas besoin d’avoir un ordre particulier ou des tags les identifiant. La lumière n’a pas d’importance, car ce sont les formes qui sont reconnues : une colonne, un mur peuvent servir de repères. »

photosynth

La technologie a quelques limites qui concernent certains types de paysages : « La mer pourra poser un problème, car elle constitue un décor qui change. Si les photos concernent exclusivement la mer, sans un bâtiment ou un point fixe, les vagues seules ne pourront pas servir de repères. Les différentes photos feront sans doute apparaître les mêmes vagues, mais à des positions différentes. Photosynth ne pourra donc probablement pas les utiliser ».

Des retombées potentiellement nombreuses

Pour le reste, la technologie fournit un potentiel sympathique, plaçant l’utilisateur au centre de la vue, comme s’il revivait la scène dont il regarde les images. La vue, justement, se fait en 360 degrés et permet de zoomer pour chercher les détails de l’image. L’ensemble dépend évidemment de la qualité inhérente aux photos utilisées à la base.

On devine que les retombées de Photosynth sont potentiellement nombreuses. Benjamin Gauthey nous explique que « Photosynth n’a pour le moment aucune implication concrète, mais que d’autres utilisations sont facilement imaginables comme l’intégration sur les Spaces, pour faire revivre une scène de vacances à ses amis, ou encore une présentation. On peut imaginer bien sûr une intégration à Virtual Earth, où les utilisateurs pourront découvrir de chez eux certains endroits célèbres. On peut en outre estimer qu’il sera possible aux utilisateurs de combler les manques avec leurs propres photos. »

Quoi qu’il en soit, le service Photosynth est désormais accessible depuis son tout nouveau site officiel. À noter que la technologie est compatible avec Internet Explorer, ainsi qu’avec Firefox 2.0 et 3.0, mais uniquement sous Windows (un fichier doit être installé sur le système).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !