Interdit de réserver le nom d'un médaillé d'or chinois

La médaille d'or, le nom de domaine se réveille 39
ChineLa Chine a en effet interdit que les noms de ses athlètes médaillés d'or au cours des Jeux olympiques soient utilisés par n'importe qui d'autre que les intéressés.

Dans un communiqué diffusé hier, le pays a en effet pris cette décision après que des firmes ont enregistré le nom des vainqueurs chinois durant les JO d'Athènes en 2004, entraînant un tollé de la part des amateurs de sport.

« Ce choix permettra de mieux protéger les intérêts des sportifs médaillés au cours des Jeux », explique un fonctionnaire du gouvernement chinois.

Cependant, cette restriction ne s'appliquera qu'aux noms de domaine dont le suffixe est en .cn, mais ne peut exercer aucun contrôle sur ce qui se passera dans les autres pays.

L'administration générale du sport a ainsi livré une liste des athlètes olympiques chinois et recensé tous les sites et noms de domaines réservés qui se servent de leur nom. Les personnes qui ont acheté le nom de domaine avant le début des Jeux peuvent le conserver, mais « ont été invitées à l'offrir au médaillé, en guise de cadeau », précise l'agence Xinhua.

Au moins une dizaine de noms de domaine qui ont vu le sportif accéder à une médaille d'or ont été enregistrés avant les Jeux.