Symantec reçoit 700 000 £ pour des logiciels contrefaits

JusticeL'éditeur de solutions antivirus Symantec vient de remporter une victoire juridique face à un revendeur qui était accusé de contrefaçon, en Angleterre. Connu pour la suite Norton, l'éditeur était concerné par l'utilisation frauduleuse d'un autre de ses produits.

En effet, ce dernier installait sur des machines de particuliers les logiciels de Symantec, particulièrement PC Anywhere. Mais ces derniers étaient des versions piratées. Ainsi, près de 35 000 versions auraient été dispersées dans la nature.

Et le procès a donné raison à Symantec qui s'en tire alors avec 700 000 £ de dommages et intérêts (soit plus de 800 000 €), une somme qui fait date en Europe comme étant la plus importante.

Dans l'affaire, le revendeur a été sommé de livrer plusieurs renseignements sur les machines qui ont été équipées de cette suite illicite, mais également d'expliquer comment il s'est procuré les versions contrefaites. D'autre part, il a interdiction désormais de vendre des produits Symantec à l'avenir.

Le revendeur est passible de 1 million d'amende supplémentaire si les informations qu'il fournit dans ce cadre sont erronées ou qu'il est repris en train de vendre lesdits logiciels.

Pour l'éditeur, il s'agit là d'un bon moyen d'instaurer des actions vigoureuses contre les contrefacteurs. Il est particulièrement difficile pour l'acheteur de s'assurer que le logiciel installé sur sa machine est authentique. De fait, Symantec encourage les personnes à se procurer des applications à travers des revendeurs agréés et recommandables.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !