Wikipédia victime de vandalisme de modèle

Vandalisme ou débilisme ? 90
Un lecteur nous a contactés en début d’après-midi pour nous signaler un cas de piratage apparent de l’encyclopédie libre Wikipédia, avec à l’appui deux images. L’acte de vandalisme portait sur un article traitant du RER D, toujours en apparence. Dans la première capture, l’entrée normale. Dans la suivante, une version quelque peu modifiée oscillant entre des messages blasphématoires et une célèbre image du web (capture, réservée à un public aussi majeur que très très averti).

wikipedia piratage modèle vandalisme 

Mais curieusement, l’historique des modifications de l’article (Wikipédia garde en mémoire toutes ces évolutions) ne remarquait aucun changement aujourd’hui. Autre fait curieux, le barbouillage déborde amplement du cadre de l’article initial pour salir le logo et toutes les zones encapsulant le texte éditable.

Contacté, Wikipédia nous a rapidement expliqué l’origine du « problème » : plutôt que de modifier l’entrée, le vandale a préféré attaquer les modèles des articles, une des nombreuses libertés offertes par l’encyclopédie. Du coup, tous les articles reprenant le modèle en question ont été frappés. Dans ce modèle utilisé notamment par l’article du RER D, on trouve ainsi une modification apportée à 14h15 aujourd’hui :

# (actu) (diff) 21 juillet 2008 à 14:15 86.29.142.122 (Discuter) (180 654 octets) (correction)

La modification aura tenu une trentaine de minutes. « Règle d'or, indique un contributeur dans la discussion qui a suivi l’acte, quand un vandalisme n'apparaît pas dans l'historique, c'est qu'il a eu lieu dans l'un des modèles utilisés sur la page ; les modèles sont listés en bas de la page quand on est en mode « modification » ».

« Il s'agit d'un vandale qui agit sur différents projets de la fondation Wikimedia (précédemment sur la version anglophone, et maintenant sur la version francophone depuis quelques jours), ce qui explique son expérience technique dans le domaine », nous indique Wikipedia.

L'encyclopédie ajoute par ailleurs que blinder et fermer l’encyclopédie pour éliminer ces actes de vandalisme ferait courir un autre risque, celui de perdre une partie des bons contributeurs, lesquels participent de manière nettement plus heureuse à la vie de cette encyclopédie libre...