Sony produira des écrans OLED, mais aussi des écrans FED

Des écrans de la réserve fédérale ? 29
Si pour Sony, le présent des écrans rime avec LCD et son futur avec OLED, une autre technologie, le FED (Field Emission Display), fait aussi partie des plans du géant japonais. En "guerre" contre l'OLED, cette technologie est censée proposer une qualité d'écran particulièrement élevée (égale, voire supérieure aux CRT), pour une consommation relativement faible (à l'instar des LCD).

Nikkei parle ainsi de « dream panels ». Sony a pour rappel présenté au Japon, il y a un peu plus d'un an, un écran FED de 19" (1280x960), pour un pitch de 0,306 mm, une luminosité de 400 cd/m² et un impressionnant taux de contraste de 20 000:1.

Des caractéristiques techniques loin d'être exceptionnelles – hors taux de contraste – mais il ne s'agissait que d'un écran d'exhibition. Aujourd'hui, la maîtrise du FED commence à atteindre un niveau suffisant pour Sony, puisque ce dernier, via sa filiale Field Emission Technologies, devrait racheter pour 20 à 30 milliards de yens (entre 118 et 178 millions d'euros) une usine à son compatriote Pioneer, afin de fabriquer des écrans FED à la fin de l'année prochaine.

L'usine en question est basée à Kagoshima (Kyûshû). Elle devrait produire environ 10 000 écrans de 26" (66 cm) par mois. Si l'année 2009 a été citée ci-dessus, il faut cependant préciser que les premiers écrans FED de Sony se limiteront, dans un premier temps, au marché professionnel, et notamment médical.

Les tarifs des écrans FED, à l'instar des écrans OLED, n'ayant pas grand-chose de grand public, ce dernier devra prendre son mal en patience. Le géant nippon prévoit cependant de toucher le marché de masse et supplanter le LCD, en proposant des écrans d'une diagonale de 60" (152 cm) à une date pour le moment indéterminée.