Les voitures de Google Street view photographient l'Angleterre

Shooting googlien 22
google street view Flickr Depuis ses premiers pas en Italie, Google poursuit sa tournée de l'Europe avec ses Google cars, en faisant circuler ses voitures équipées d'appareils photo. Un utilisateur de Flickr a rapporté avoir vu une petite Opel noire, avec le logo Google, ce que confirmera par la suite Channel 4 News.

Et le moteur a confirmé que sa collecte de données était toujours en cours, ajoutant que « Londres pourrait être l'une des villes incluses lorsque nous lancerons Street View pour l'Europe ». Manifestement d'autres véhicules ont été vus à Édimbourg, Cardiff, Birmingham, Leeds et Middlesbrough.

« Nos utilisateurs ont réclamé ce service depuis que nous l'avons lancé aux USA et nous sommes très enthousiastes de l'adapter à l'Europe. Bientôt, nombre de personnes pourront explorer les villes d'Europe depuis leur bureau », précise la firme.

La confidentialité toujours en question

Si le projet n'a pas manqué de susciter des polémiques, sur la violation de la vie privée autant que le respect de secrets gouvernementaux, Google a encore une fois tenu à rassurer tout un chacun. « Nous reconnaissons que les autres pays ont une notion différente de l'espace public et du respect des droits individuels au sein de ces espaces », expliquait Peter Fleisher l'an dernier déjà.

Mais la confidentialité se pose si l'on peut identifier les personnes ou des numéros de plaque d'immatriculation. Or, dans ce cas, il serait tout de même difficile de soutenir que Google viole la vie privée, à compter du moment où les appareils photo ne shootent pas en visant des personnes, mais mitraillent à la volée.

À ce titre, la CNIL avait dernièrement estimé que les visages et les plaques étaient justement trop présents sur les photos. La Commission avait ainsi « demandé que, conformément aux règles européennes de la protection des données, les utilisateurs soient clairement informés de leurs droits ».