Virtual Earth : la France à l'honneur avec la mise à jour de juin

On peut dire que Microsoft s'occupe de son service Virtual Earth. Rappelons que ce dernier est le concurrent direct de Google Earth, mais que, comme Google Maps, il peut indifféremment afficher les cartes routières et les vues satellites. Ces derniers mois, Microsoft a très largement augmenté la base de données de son service, en lui ajoutant des dizaines de To (téraoctets) de données.

Au mois d'avril, Microsoft avait ajouté 22 To d'images dans Virtual Earth. Le mois suivant, ce sont presque 70 To qui ont fait leur entrée dans la titanesque base de données. Dernièrement, l'éditeur vient à nouveau d'ajouter 20 To d'images diverses. Toutes ces images viennent compléter des régions, améliorer la définition de zones floues ou encore ajouter les fameuses vues obliques sur des villes qui n'en bénéficiaient pas.

Appelées aussi vues d'oiseau, ces dernières permettent d'avoir une approche particulière des villes, qu'on qualifie le plus souvent de vue réelle :

microsoft maps virtual earth bird viewmicrosoft maps virtual earth bird view

L'Autriche, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie font partie des pays d'Europe à avoir reçu le plus de nouvelles images, mais la France a clairement reçu les changements les plus importants. Les villes de Laval, Bourges, Le Mans, Orléans et Rouen ont désormais leurs vues obliques. Enfin, de nouvelles photos IGN ont été ajoutées pour les côtes ouest et sud (résolution : 1 m), pour toutes les villes de plus de 50 000 habitants (50 cm), la majorité des îles françaises (1 m, Corse, Guadeloupe, Martinique, etc.) et le reste du territoire (2,5 m).

Mais si le rythme d'apparition de nouvelles données s'est ralenti, c'est aussi parce que les développeurs ont travaillé sur un autre projet, baptisé GoVE, c'est-à-dire Go Virtual Earth.
Il s'agit d'un nouveau service libre d'accès qui permet à tous ceux qui le souhaitent de publier des vues aériennes directement dans Virtual Earth. Attention toutefois, il y a bien entendu des conditions et des informations importantes. Premièrement, l'image ne sera publiée que si elle est de meilleure qualité que celle présente dans Virtual Earth. Cela peut paraître logique, mais il est bon que tout un chacun puisse être averti. Ensuite, une fois que l'image est envoyée, sa publication dépendra de plusieurs critères.

La vérification de la qualité n'est en effet pas le seul paramètre. Si l'image que vous avez envoyée possède une meilleure définition que celle présente dans Virtual Earth, n'espérez pas la voir le lendemain en ligne. Il faudra qu'elle soit analysée et préparée, et notamment découpée pour s'insérer convenablement dans la base existante. Ensuite, elle sera prête pour la mise à jour suivante du service.

Concernant les crédits, il s'agit d'un service gratuit, Microsoft ne récompensera pas financièrement ceux qui participent. L'affichage du nom du contributeur pourra cependant être visible, selon plusieurs critères, dont le principal est la concentration d'informations écrites sur la carte. Microsoft prévient d'avance que tous les noms ne figureront pas, pour ne pas gêner la lisibilité des cartes. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !