Sept grosses entreprises offrent leurs vieux PC aux salariés

La loi, c'est la loi ! 77
libre ordinateur feme vieillePoweo, Laser, Bolloré, SNCF, Casino, La Poste et Areva, elles sont sept entreprises à avoir ratifié un accord qui les engage à donner leurs anciens PC au personnel. Depuis décembre, une loi que Valérie Pécresse avait poussée, encourage cette pratique encore peu répandue.

Ces machines données sont en effet exonérées de charges sociales et fiscales, bien que, selon Éric Besson, secrétaire d'État en charge du développement de l'économie numérique, beaucoup de firmes « hésitent à s'y engager, par manque de visibilité ».

La charte signée devra « proposer un cadre de mise en œuvre » et ainsi apporter sa pierre dans la réduction de la célèbre « fracture numérique ». Car si en France « 55 % des foyers sont équipés en ordinateurs », l'Allemagne est à 70 % et la Finlande à 80 %. Cet engagement se destine avant tout aux familles non équipées, et ayant des enfants.

D'autre part, 2,5 millions de PC débarrassent le plancher chaque année alors que « la moitié est toujours en état de fonctionnement », précise M. Besson. « Si le dispositif était appliqué massivement par les entreprises, le taux d'équipement des ménages français pourrait ainsi augmenter de 5 points sur un an et de 10 points sur deux ans. C'est considérable », précise-t-il.

Selon nos informations, Yahoo, Cashstore.fr, Crmmetrix, Hi-media, PriceMinister.com, Seloger.com, Singapour, ValueClick, et 1ère Position proposent déjà leurs ordinateurs à leurs salariés.