Numéricable exempté d'ouverture à la concurrence

Rhooo, un 1er avril un 10 juin, c'est original... 89

La concurrence en matière de fibre optique aura une importance capitale concernant son développement en France. Les Autorités, à l'instar de l'ARCEP et du Conseil de la concurrence, l'ont maintes fois répété, cette concurrence est indispensable, et les entreprises disposant d'un réseau important, comme France Télécom et Numéricâble, ont par conséquent une certaine responsabilité. Or « le gouvernement arme Numéricâble pour tuer la concurrence ! » s'exclame UFC-Que Choisir.

numericable pub tvLa célèbre association pointe en effet du doigt un amendement voté hier matin par l'Assemblée nationale visant à dispenser les câblo-opérateurs – en somme, Numéricable – des obligations liées à la loi de modernisation. Cette dernière prônait notamment la mutualisation de la fibre optique. Exclure Numéricable de ces obligations, alors que ses concurrents (Orange, Neuf Cegetel et Free) seront, eux, concernés, est donc quelque peu troublant.

Pour l'Association des responsables de copropriétés et l'UFC-Que Choisir, il s'agit tout simplement « d'une bourde monumentale » de la part de nos élus.

« Avec cet amendement, Numéricâble sera libre de pénétrer dans les immeubles où il est déjà présent et de déployer ses infrastructures sans que les copropriétés, encore traumatisées par ses agissements lors du déploiement du câble, aient leur mot à dire. Cela signifie en outre que Numéricâble va pouvoir « fibrer » jusqu’à 10 millions de foyers, les plus rentables, au nez et à la barbe des autres opérateurs. L’UFC-Que Choisir et l’ARC ne peuvent que condamner le choix du gouvernement dans la mesure où Numéricâble est aujourd’hui en mesure de profiter d’une position dominante dans bien des immeubles pour éliminer la concurrence ! »