Le surf personnel au boulot augmenterait la productivité

Le surf pro à la maison, surtout 45
Selon une étude menée par PopCap Games, la navigation personnelle sur le lieu de travail pourrait aider à gagner en productivité. Explication de ce semblant de paradoxe : le surf au boulot aiderait tout simplement l’employé à se relaxer et travailler dans un environnement plaisant. Cette option ouverte aux employeurs ne serait pas un exceptionnel sacrifice puisque 10 minutes de surf quotidien aideraient à redonner cette énergie qu’on ne retrouve que chez les nouvelles recrues en devenir.

bureau désordre surf travail productivité


Selon PopCap Games, les pertes liées à l’affaissement de la productivité pour cause de privation d’internet seraient de 4 milliards de livres, chaque année. Conclusions : employeurs, multipliez les e-breaks pour le bienfait de vos salariés, et incitez-les à surfer sur les sites de vente et de jeux en ligne. D’ailleurs, la situation marque un tel aveuglement pour les bienfaits du surf qu’aujourd’hui 49 % des employés interrogés estiment qu’ils décrochent plus facilement une pause cigarette qu’une pause web. 71 % des employés qui ont le web au bureau indiquent par ailleurs surfer en toute discrétion sur leur temps de travail, ce qui peut être considéré comme un facteur de stress.

Évidemment, Popcap Games ne peut que se satisfaire de ces constats puisque la société est également le principal fournisseur multiplateforme de jeux dits occasionnels qu’on retrouve sur le web. Du coup, ce qui est peut-être bon pour la productivité de votre employeur l’est surtout pour le chiffre d’affaires de cette société...