Au tour d'Asus de nous dévoiler ses cartes P45 et EPU v2

Moins d'Autriche, plus de mousse au chocolat 25
P45 Asus ConférenceAprès MSI en Autriche, c'était au tour d'Asus de nous inviter hier à Paris pour nous présenter ses nouvelles cartes mères construites autour du nouveau chipset P45 d'Intel.

P45 Asus Conférence Comme chez la concurrence, on avoue à demi-mot que la puce en elle-même n'apporte rien d'extraordinaire pour l'utilisateur lambda, si ce n'est un support du PCIe 2.0 et une consommation plus faible du fait de la gravure en 65 nm.

Néanmoins, le constructeur est allé un peu plus loin au niveau des nouveautés concernant les capacités d'overclocking de cette nouvelle génération de chipset, comme nous le verrons un peu plus loin.

Mais en réalité, cette nouvelle génération est surtout l'occasion pour le constructeur de dévoiler des nouveautés au niveau de ses fonctionnalités embarquées, qu'il s'agisse de réelles innovations ou de mise à jour de ce que l'on peut trouver au sein de l'offre actuelle.

P45 Conférence P45 Conférence P45 Conférence

Ainsi, au niveau de l'étage d'alimentation, le constructeur a décidé de revoir ses chiffres à la hausse afin de moins stresser les composants utilisés, qui sont ici mis en avant pour leur qualité.

P45 Conférence P45 Conférence

Le haut de gamme disposera ainsi de pas moins de 16 phases, qui sont ici réelles nous annonce-t-on, comme pour rappeler que Gigabyte propose actuellement un étage de six phases doublées sur ses modèles DQ6.

Le milieu de gamme aura pour sa part droit à 8 phases.

P45 Conférence Puisque l'économie d'énergie est actuellement en vogue, Asus ne pouvait pas être en reste et devait améliorer sa technologie EPU (Energy Power Unit) qui avait été critiquée pour son manque de flexibilité.

Ainsi, désormais, les phases pourront être gérées de manière dynamique, via cinq modes, dont un automatisé, et la puce embarquée pourrait même optimiser certains composants tiers comme les cartes graphiques, le tout justifié par une démonstration qui opposait le système à une carte mère Gigabyte qui nous a paru pour le moins étrange, et que nous désirons tester nous-mêmes avant de publier le moindre résultat.

P45 Conférence P45 Conférence P45 Conférence

En effet, un gain de près de 40 watts nous est annoncé, contre une dizaine avec une solution Gigabyte alors que, dans une documentation fournie par Asus, il est question de huit watts et quatre watts... ce qui n'est pas la même chose.

P45 Conférence Il semble que la carte graphique utilisée ne soit pas pour rien dans le score affiché lors de la présentation, afin de rendre le chiffre plus impressionnant... nous en saurons plus lors des tests.

La technologie Asus semblait néanmoins plutôt efficace, et n'affectant que peu les performances, le tout servi par un logiciel à l'interface plutôt agréable... ce qui est plutôt rare, ce point étant souvent le parent pauvre sur ce type de produit.

Autre point positif pour le constructeur, sa suite Linux embarquée à la carte mère, qui se cache sous la dénomination « Express Gate », est étendue aux cartes de milieu de gamme en raison du succès rencontré par cette solution auprès des utilisateurs.

P45 Conférence P45 Conférence P45 Conférence

En plus de Skype, d'un navigateur (on appréciera le logo IE...), d'un logiciel de messagerie ou encore de mail, un lecteur d'image est désormais embarqué, permettant de ne pas avoir à attendre le lancement de Windows pour dévoiler vos souvenirs de vacances à vos amis.

P45 Conférence Sur cette gamme, on aura aussi droit à d'autres fonctionnalités qui ont plus ou moins un air de déjà vu, comme la solution de sauvegarde Drive Xpert, la technologie CPU Speed UP permettant de sélectionner dans une interface un CPU supérieur à celui installé afin de l'overclocker simplement.

Une technologie permettant de « doubler les performances du disque dur » est aussi de la partie : Super Speed. Il s'agit en réalité d'une simple puce RAID permettant de faire du stripping via une interface simplifiée.

Côté overclocking, comme nous vous le disions précédemment, le P45 semble laisser plus de flexibilité que ses prédécesseurs au niveau de certains paramètres qui permettent de synchroniser les signaux, et ainsi obtenir de meilleurs résultats. 

Si MSI nous annonçait laisser l'accès à ces paramètres, Asus se permet d'offrir un fonctionnement automatisé pour certains d'entre eux, ce qui pourrait simplifier la vie des utilisateurs qui ne sont pas forcément des passionnés d'overclocking, mais qui veulent néanmoins s'essayer à cette pratique.

P45 Conférence P45 Conférence P45 Conférence

Au final, cette nouvelle gamme P5Q devrait être composée de sept modèles, dont les prix ne devraient pas être très différents des cartes à base de P35.

Asus P45 Asus P45 Asus P45
P45 Asus Asus P45

Une fois de plus, elles ne justifieront pas un remplacement, mais devront être préférées lors d'un nouvel achat du fait des quelques nouveautés apportées par le chipset et des améliorations INtéressantes mises en place par Asus.

Plus de détails dès la réception des cartes et de leurs BIOS définitifs.