L'UE s'inquiète des données recueillies par les Google Cars

Et personne de l'alcoolémie des conducteurs ? 78
La Chine avait manifesté dernièrement son mécontentement, aujourd'hui, c'est l'Union européenne via l'agence de protection des données, qui s'inquiète du service de cartographie détaillée à travers le service Street View. Les intrusions dans la vie privée que permettrait ce service en ligne font craindre des violations à répétitions.

google street view Depuis leur débarquement en Europe, les Google Cars font en effet parler d'elles. « Faire des photos partout ne manquera pas de créer des problèmes », explique Peter Hustinx, superviseur du bureau de l'European Union Data Protection, durant une conférence de presse. Pour autant, il se déclare confiant à la fois dans le respect des règles européennes et dans l'attitude de Google à leur égard, lorsque le service sera définitivement lancé en Europe.

« Manifestement, il y a la possibilité de mettre en place différents modes », poursuit Peter, qui prend exemple sur les mesures techniques permettant de sélectionner les images mises en ligne.

Données sensibles s'abstenir...

En mars dernier, Google avait accepté de se conformer aux demandes du Pentagone en supprimant des images disponibles sur son service Street View, lesquelles représentaient une menace pour la sécurité de bases militaires américaines. Ces photos fournissaient ainsi des éléments trop précis et des cibles toutes désignées pour de potentielles attaques terroristes.

D'autres situations, plus banales, n'en sont pas moins délicates : on cite cet homme pris en photo alors qu'il sortait d'un club de strip-tease, ou cette femme, en tenue légère, qui prenait un bain de soleil...