Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Adobe ouvre les spécifications de sa technologie Flash

Adobe a lancé hier une initiative qui risque de faire du bruit, car elle rassemble plusieurs éléments qui étaient attendus depuis longtemps. Il s’agit de l’Open Screen Project, dont le but est de permettre un environnement de développement puissant pour la création d’une « expérience » Internet riche à travers différents médias comme la télévision, les ordinateurs, les appareils mobiles et plus globalement l’électronique grand public.

Point d’orgue du projet ? La technologie Flash évidemment. Et c’est là que le sens du mot « Open » prend son sens car, sans parler d’ouverture du code, Adobe a décidé de frapper un grand coup en :
  • Supprimant toutes les restrictions d’utilisation des spécifications SWF ainsi que FLV/F4V
  • Publiant les API nécessaires au portage du Flash Player
  • Publiant les protocoles Adobe Flash Cast et AMF
  • Supprimant tous les coûts rattachés aux licences d’utilisation
flash adobeAvec l’ouverture des spécifications du Flash et le retrait des spécifications associées, le format va probablement gagner en efficacité et en public car certaines situations désagréables vont pouvoir enfin peut-être se régler.


La situation du lecteur Flash par exemple sous Linux est loin d’être confortable. Il existe, dans les grandes lignes, le lecteur officiel d’Adobe, mais qui n’est pas disponible pour les distributions 64 bits, et des alternatives qui, elles, sont compatibles mais ne prennent pas en charge toutes les fonctionnalités de Flash.

Le projet est soutenu par un grand nombre d’entreprises, parmi lesquelles ARM, Chunghwa Telecom, Cisco, Intel, LG Electronics Inc., Marvell, Motorola, Nokia, NTT DoCoMo, Qualcomm, Samsung Electronics Co., Sony Ericsson, Toshiba ou encore Verizon Wireless. Cette ouverture, qui va donc avoir lieu très prochainement, et graduellement, concernera aussi l’environnement AIR par la suite.

Adobe joue donc la carte de l’opération séduction en faisant de sa technologie une brique que tous les maçons du logiciel pourront utiliser sans restrictions et en pouvant désormais créer des lecteurs Flash pour tous types de supports.

 
0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.