Carrefour prépare un service de vidéo à la demande

Le futur carrefour de la vidéo ? 22

Carrefour a annoncé vendredi dernier à Paris, lors du PEVE, une conférence du divertissement numérique, qu'il comptait lui aussi se lancer dans le marché de la VoD, la vidéo à la demande. Disponible en France, en Belgique, en Espagne et en Italie, ce service sera pour Carrefour un complément de son offre en magasin, ceci afin de toucher un nombre croissant de clients. Selon Christophe Geoffroy, responsable international de la centrale d'achat non alimentaire, le service en question se veut "très simple".

Carrefour Copé dessin télé VoDCette annonce reste cependant surprenante, alors que l'Américain Wal-Mart, numéro 1 mondial de la distribution – Carrefour étant numéro 2 – a fermé il y a quelques mois son service de VoD pourtant lancé un an auparavant, faute de succès et suite à l'abandon de la technologie de Hewlett-Packard utilisée pour son service.

Pour Christophe Geoffroy, la situation est simple : « Nous savons que les prévisions pour le marché de la VOD sont encore basses, mais nous sommes convaincus qu'il va se développer dans les prochaines années, et nous voulons proposer une solution légale à nos clients pour leur permettre de visionner les meilleurs contenus possibles. »

Outre la date de disponibilité du service, reste à connaître le prix des vidéos – qui devrait varier selon les pays – mais aussi les différentes options qui seront proposées par Carrefour. Selon le site du quotidien belge L'Echo, on parle ainsi de téléchargement (temporaire ou définitif) ainsi que de streaming.