Censure de la vidéo de Xavier Darcos sur Canal+ ? La réponse

Gros mystère autour de la mémorable vidéo de Xavier Darcos au Grand Journal. Pour mémoire, le 3 avril dernier, l’éminent ministre avait été malencontreusement « piégé » sur le plateau de l’émission de Canal Plus. L’élève Darcos Xavier a par exemple été incapable de mener à bien une simple règle de trois.

« Sachant que 4 stylos valent 2,42 euros, combien valent 14 stylos ? » demande la présentatrice. « Je ne sais pas le faire du tout. Comment faites-vous ? Montrez-moi ! » lâchera le ministre, prêt à enfiler un magnifique bonnet d’âne. Un peu plus tôt, en exercice de Français, il n’aura su conjuguer le verbe « naître » au passé antérieur, devant les caméras.

Réponse du ministère, entre deux fous rires

Le hic est que toutes les vidéos reprenant ce passage ont été retirées des sites d’hébergement (Dailymotion en tout cas, il n’en reste qu’une trace sur Youtube). Censure ou pas ? Pour le savoir, nous avons contacté directement le ministère de l’Éducation nationale.

xavier darcos censure canal+ grand journal

« Franchement, on n’y est pour rien ; ni au ministère, ni à la délégation à la communication ! » nous indique-t-on. « On en est bien incapable et en plus, cette vidéo était drôle et nous n’avions rien contre ! Tout un chacun peut être pris par le direct et un moment de panique bien humain. On ne savait même pas que cela avait disparu pour tout vous dire ! Ce n’est pas le ministère qui a fait quoi que ce soit, car cela ne nous gênait pas ! ». Le coup de ciseau ne vient donc pas de l’Educ Nat. Et celle-ci a visiblement bien rigolé de voir son ministre se planter comme un élève de CM1 trop rapidement passé en classe supérieure.

Allait-on téléphoner à la Présidence pour interroger Nicolas Princen, nouvel e-taupe de l’Élysée pour traquer les buzz gouvernementaux sur Internet ? Ce ne sera pas nécessaire.

Des clics et une claque de Canal Plus

La réponse de ce mystère nous aura été fournie par la direction de la Communication de Canal Plus. Car c'est de là qu'est venu l'ordre de retrait : « Nous avons une rubrique Le Buzz du Jour où la vidéo est toujours accessible. Comme on essaie de privilégier notre site Internet, on a fait en sorte de pas laisser trop longtemps cette reprise d’émission ». Pas de censure politique donc, mais une gestion des flux et des hémorragies de clics : « on préfère que les gens viennent sur nos propres sites ; On veut créer du trafic, c’est la guerre des sites ! ». De même, suite à un accord avec les plates-formes d’hébergement, les vidéos issues de Canal+ sont automatiquement retirées lorsqu’elles sont trop « abusivement longues ». Pas étonnant du coup de retrouver la vidéo toujours en ligne, sur Canal (journée du 3 avril).


Que les esprits chagrins se consolent. La compression des effectifs dans l’Éducation nationale ne sera pas sans effet sur la qualité des crus à venir au poste de ministre. Il y aura mécaniquement d’autres occasions de se gondoler. Au futur simple.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !