Google s'ouvre aux développeurs web avec son App Engine

Google page d'accueil PCINpactGoogle vient d’annoncer une étape très importante dans sa stratégie de développement et d’expansion. L’éditeur, qu’on ne présente plus pour son moteur de recherche, se place avec le temps comme un acteur incontournable du web, tant pour ses services que ses applications. La firme est en première ligne pour le web 2.0, et elle met désormais son « savoir » à disposition des développeurs.

Google met désormais à disposition son App Engine. De quoi s’agit-il ? Tout simplement de la plateforme logicielle qui sert de base à ses propres services et applications web. Ouvert désormais aux développeurs, ce « moteur » permet d’accueillir leurs créations et de les faire fonctionner dans l’infrastructure de la société.

Concrètement, il faut commencer par s’inscrire pour établir une requête de compte. Il y a une liste d’attente mais l’ensemble du système fonctionne aussi sur invitation. À noter que pour le moment, cette opération gratuite est limitée aux 10 000 premiers développeurs qui se seront inscrits. Chaque compte donne accès à un stockage permanent de 500 Mo, et « assez de puissance processeur et de bande passante pour couvrir cinq millions de pages vues par mois ».

google app engine Ces ressources sont donc limitées, mais ça ne sera le cas que pendant la phase « bêta » de ce service. Au-delà, les développeurs pourront acheter des ressources supplémentaires, bien que les tarifs n’aient pas encore été communiqués.

L’environnement applicatif de Google App Engine est centré autour du langage Python dans sa version 2.5.2. L’intégralité du code des applications devra donc utiliser ce langage, et les extensions en C ne seront pas supportées. Chaque application web fonctionnera dans une « sandbox » pour les isoler du système d’exploitation sur le serveur pour des questions de sécurité.

Plus globalement, l’environnement applicatif procure les avantages suivants :
  • Serveur web dynamique, avec support complet des technologies web « les plus courantes »
  • Stockage permanent avec requêtes, tri et transactions
  • Équilibrage automatique de la charge
  • Des API pour l’authentification des utilisateurs et l’envoi de courriels via les comptes Google
  • Un environnement de développement local qui simule le fonctionnement du Google App Engine sur la machine
Une fois que la demande du développeur est acceptée par Google, l’accès au SDK se débloque. Il faut bien préciser que ce n’est qu’une première version de ce SDK, et qu’il va donc évoluer d’ici sa version finale, et au-delà.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !