Entreprises : donner vos ordinateurs à vos salariés est légal

Et faites un geste écologique du même coup 90

Renaissance Numérique 2010 Internet pour TousMalgré les bons résultats de l'ADSL en France, une partie non négligeable n'est pas encore connectée à la toile, et près de 40 % des Français n'ont toujours pas d'ordinateur. L'année dernière, l'organisation Renaissance Numérique, qui regroupe de nombreux membres éminents du Web français (voir ce fichier), avait milité pour rattraper le retard hexagonal en matière d'équipement informatique.

Le don d'ordinateur n'est plus un avantage en nature

Parmi les solutions proposées, une a rapidement retenu l'attention de tous : le don des ordinateurs amortis par les entreprises aux salariés. À la fois simple et peu coûteuse, cette solution a rapidement trouvé un écho, puisqu'un amendement sur ce sujet a été adopté en fin d'année dernière (en savoir plus).

Il est donc désormais possible depuis le début de l'année d'obtenir un vieil ordinateur grâce à son entreprise. Une initiative qui rend de plus service aux déchetteries, vidées de ces ordinateurs jetés pour des raisons fiscales, car considérés comme des avantages en nature. Or ce n'est plus le cas à ce jour.

2 à 3 millions d'ordinateurs concernés chaque année

Osborne1 plus vieil ordinateur portable au monde 1Renaissance Numérique revient aujourd'hui sur le sujet afin de rappeler l'importance d'une telle possibilité. « Chaque année, 2 à 3 millions d’ordinateurs prennent le chemin de la déchetterie en France, or  beaucoup d’entre eux ont à peine 3 ans et sont encore en bon état ;  ils peuvent donc tout à fait répondre aux attentes de 40 % des foyers qui ne disposent pas encore de PC et qui souhaitent s’initier aux usages de l’informatique et de l’Internet » rappelle ainsi Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister.com et membre de Renaissance Numérique.

Selon Renaissance Numérique, Yahoo, Cashstore.fr, Crmmetrix, Hi-media, PriceMinister.com, Seloger.com, Singapour, ValueClick, et 1ère Position proposent d'ores et déjà leurs ordinateurs à leurs salariés.

Reste à faire le bilan à la fin de l'année de cette nouvelle possibilité. Si les dirigeants de votre entreprise ne sont pas au courant, peut-être devriez-vous leur glisser un petit mot sur le sujet.