L'Europe s'intéresse à la protection des mineurs sur le Net

Un thème majeur 42
oridanteur enfant adulte vieux libreLa Commission européenne vient de donner un nouveau coup de fouet à son programme « pour un internet plus sûr ». A l’aide d’une enveloppe de 55 millions d’euros, ce programme va poursuivre quatre grands objectifs, considérés comme complémentaires :

Réduire le volume de contenus illicites, s’attaquer aux comportements préjudiciables en ligne : des points de contact nationaux vont être mis en place en Europe pour que chacun puisse signaler les contenus réputés illicites « l’accent étant mis sur les documents pédopornographiques et sur les pratiques de manipulation psychologique («grooming») ».

Promouvoir un environnement en ligne plus sûr en encourageant les initiatives d’autorégulation. « La participation des enfants et des adolescents à la création d’un environnement en ligne plus sûr sera stimulée, notamment en faisant appel à des délégations de jeunes ».

Sensibiliser le public : à travers d’actions qui viseront les enfants, leurs parents et enseignants. Des points de contact seront mis en place et où les parents et les enfants pourront obtenir des conseils sur les moyens d’assurer leur sécurité en ligne.

Établir une base de connaissances européenne sur l’utilisation des nouvelles technologies par les enfants. Cette base évoquera également les effets des TIC sur les plus jeunes et des risques inhérents à cette utilisation. « Ces connaissances serviront à améliorer l’efficacité des actions menées dans le cadre du programme Safer Internet ».

« Outre le programme Safer Internet, d’autres initiatives politiques ont été lancées. (…).Le secteur de la téléphonie mobile a aussi annoncé qu’il couperait tous les accès à la pédopornographie via les téléphones mobiles » indique au final la Commission.