Téléphonie : la 3G touchera 99 % de la population mi-2009

L'internet mobile en France passe et passera par la 3G, en attendant d'autres technologies plus performantes. Seul problème, la 3G est encore loin d'être disponible sur tout le territoire. SFR annonce ainsi une couverture 3G de 70 % de l'Hexagone, alors qu'Orange compte atteindre un tel pourcentage seulement en fin d'année.

Un objectif structurant d’aménagement du territoire

TV téléphone mobile« L'Autorité considère comme essentiel que le plus grand nombre d'utilisateurs ait accès aux services de troisième génération (3G) » rappelle ainsi l'ARCEP, avant de préciser que « l’accès aux services mobiles 3G pour tous les Français est un objectif structurant d’aménagement du territoire ».

Afin d'accélérer la couverture de la 3G, l'ARCEP vient donc d'autoriser Orange et SFR à utiliser la bande 900 MHz afin d'y déployer la technologie UMTS (3G). Bouygues Telecom pour sa part utilisera aussi cette bande pour la 3G, mais seulement fin 2009.

99,3 % de la population dès 2009

« La réutilisation de la bande 900 MHz va permettre à l’UMTS d’atteindre une couverture analogue à celle du GSM. Ces fréquences ont en effet des meilleures propriétés de propagation et pénètrent mieux dans les bâtiments que les fréquences de la bande 2,1 GHz dans lesquelles la 3G fonctionne actuellement. »

Grâce au réseau GSM (900 MHz), SFR et Orange devraient mi-2009 couvrir respectivement 99,3 % et 98 % de la population, contre 75 % pour Bouygues en décembre 2010.

L'ARCEP prévoyant : 4ème licence 3G et après-3G

sexy téléphone langue libreLe territoire français en grande partie couvert par la 3G, il faut donc penser au futur. L'ARCEP rappelle ainsi que ces orientations prévoyaient « qu’un éventuel nouvel entrant 3G autorisé dans la bande 2,1 GHz accèderait à une porteuse UMTS dans la bande 900 MHz. Celui-ci pourra en effet accéder à une porteuse UMTS dans la bande 900 MHz, après restitution par les opérateurs 2G existants d’une partie de ce spectre selon les orientations que l’ARCEP avait retenues le 5 juillet 2007. ».

Mieux encore, l'ARCEP prévoit d'ores et déjà la succession de l'UMTS, et s'attend à des débits supérieurs à 10 Mbits/s dans la prochaine décennie. De quoi développer sérieusement l'internet mobile sur tout le territoire ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !