'Casse-toi pauvre con' de Sarkozy inspire les noms de domaine

Débauche de conneries dans les whois 453
La vidéo de Sarkozy au Salon de l’Agriculture a été vue par plus de 3 millions de personnes indique aujourd’hui le Parisien. La petite phrase « casse-toi, pauvre con » lâchée par le Président de la République Française à un simple badaud qui l’invectivait n’a pas laissé insensible le marché des noms de domaine.

Cassetoipovcon.fr a été déposé dès le 24/02. Sa version .com (Cassetoipovcon.com) a été enregistrée le même jour, par la même personne, soit un jour après la visite mémorable au salon.

sarkozy casse-toi pauvre con

Selon nos recherches, d’autres versions ont été déposées entre le 24 et le 25 févier, exploitant toutes les versions et extensions possibles :
  • cassetoipauvrecon.fr
  • cassetoipauvrecon.com
  • cassetoipauvrecon.net
  • cassetoipauvrecon.org
  • cassetoipauvrecon.info
  • cassetoipauvrecon.mobi
  • cassetoipauvrecon.tv
Bientôt une chaîne TV dédiée aux Sarkonneries ? Notre préféré reste malgré tout celui déposé toujours le 25 février : cassetoipauvre.com

Les conseillers de l’Élysée doivent aujourd’hui s’en mordre les doigts d’avoir laissé échapper ces domaines-là. On se souvient que le président polonais Lech Kaczynski avait également lâché un « casse-toi, pauvre con » à un passant un peu trop critique à son égard. Des petits malins déposaient alors www.spieprzajdziadu.com (cassetoipauvrecon.com, version polonaise). Depuis, t-shirts, bracelets et autres goodies furent édités, tenant éveillé le souvenir collectif du coup un peu moins « con » sur les propos tenus dans le passé.

Pour finir, on pourra toujours consulter le délicieux situreviens.com, variation sur le thème d'un SMS, imaginaire, bien entendu.