Microsoft offre les spécifications des fichiers binaires d'Office

Un cadeau pas tout à fait désintéressé 125
office 2007 ultimateMicrosoft a décidé de placer ses formats de fichiers binaires de la suite Office sous le programme OSP. Ce dernier, pour Open Specification Promise, correspond à un engagement du géant du logiciel à ne poursuivre en aucun cas toute personne qui utiliserait les technologies qui s’y trouvent.

Le programme OSP fournit essentiellement deux avantages pour les développeurs :
  1. Ils peuvent utiliser librement les spécifications faisant partie du programme et ce, gratuitement
  2. Ils sont assurés de ne pas être poursuivis pour l’utilisation de ces informations
En contrepartie, Microsoft demande que les brevets correspondants aux technologies utilisées ne soient pas remis en cause et attaqués par les utilisateurs du programme. En clair, les développeurs n’ont plus de questions à se poser quand une information fait partie du programme OSP, ce qui est désormais le cas des fichiers de données binaires d’Office.

Si le terme « binaire » ne nous évoque rien, il s’agit tout simplement des fichiers portant les extensions DOC, PPT, XLS, etc. Ce mouvement de Microsoft surprend un peu, mais à l’heure où le format Open XML (lui aussi sous OSP) doit retenter sa chance devant l’ISO, la transcription des données aux anciens formats binaires vers Open XML apparaît comme vitale pour permettre la pérennité des données.

mac office 2008En fait, il était déjà relativement simple d’avoir accès aux informations sur les formats binaires d’Office, puisqu’il suffisait d’envoyer un simple courrier. Mais durant le processus de normalisation ISO, plusieurs pays avaient demandé à ce qu’un moyen plus simple et plus ouvert soit mis en place. Cette action permettra la création de traducteurs capable d’automatiser la transformation des anciens documents Office en équivalents Open XML. À ce propos, Microsoft a publié sur SourceForge une première préversion d’un traducteur open source.

Bien entendu, ces spécifications pourront servir dans d’autres cas, notamment pour les éditeurs qui proposent des produits reliés à Office. Grâce aux informations disponibles dans l’OSP, un développeur peut ouvrir les fichiers binaires et y puiser les informations utiles, quel que soit le but de la manœuvre. Les fichiers binaires d’Office rejoignent donc d’autres technologies maison, telles que les images disques VHD ou encore Sender ID pour les courriers électroniques.