Hécatombe pour les sites proposant le streaming de films

La récente arrestation du webmestre de Chacal-Stream, un grand site français proposant de visionner des centaines de films, séries et animations en streaming (sans téléchargement), semble avoir porté ses fruits. De nombreux sites similaires, dont le célèbre r4v3n, ont en effet fermé leur s portes suite à cette affaire.

« Nous pensions que faire des liens n’enfreignait en rien la loi »

Internet geek nerd À ce jour, Chacal-Stream n'existe plus, moteur de recherche y compris. R4v3n pour sa part ne présente plus qu'une simple page, expliquant brièvement la situation, d'une façon parfois candide, à l'instar des sites proposant illégalement des MP3 il y a une dizaine d'années.

« Quand r4v3n a lancé son projet d’annuaire de streaming au début 2007, nous pensions à l’époque, que faire des liens vers des sites diffuseurs de streaming qui ont pignon sur rue n’enfreignait en rien la loi. Nous avions fermé nos portes en mai 2007 pour effectuer des vérifications juridiques et nous avions conclu, en ne trouvant aucune affaire de ce type, que tout était en ordre tant que nous ne diffusions pas de vidéos nous-mêmes. »

Le webmaster de r4v3n a cependant revu son opinion depuis, notamment du fait de l'affaire Lafesse/MySpace en juillet dernier, même si Dailymotion et YouTube ont pu passer entre les mailles du filet grâce à une erreur des plaignants (en savoir plus).

r4v3n ne veut pas prendre de risque

«  À notre connaissance aucune poursuite judiciaire n'a été portée à notre encontre. Toutefois, à la vue des éléments de l’affaire MySpace/Lafesse et de chacal-stream nous décidons de stopper r4v3n de notre propre volonté. Nous suivons donc nos confrères, qui durant le mois de février 2008, ont fermé les uns après les autres. Nous encourageons vivement les annuaires de streaming encore actifs à fermer leurs portes. Nous avons réalisé ce communiqué pour expliquer à nos visiteurs notre point de vue et pour prévenir toutes personnes qui voudraient se lancer dans l’activité d'annuaire de streaming. »

Comme mentionné par r4v3n, d'autres sites de streaming ont eux aussi retiré tout contenu répréhensible. On notera notamment les fermetures de Allo-Stream et The World Online, qui ont eu l'honneur de recevoir un mot doux de la MPAA et de la RIAA. Selon the World Online, Film Streaming aurait lui aussi cessé toute activité, or au moment où ces lignes ont été écrites, il n'en est rien.
 
D'autres sites francophones de streaming continuent d'ailleurs de fonctionner, à l'image de L7ay7a, DreaMovies, Stream Visio, et Stage 06. Des sites à l'agression visuelle et sonore particulièrement impressionnante, vous l'aurez remarqué.

« Le streaming doit être légalisé »

Films streaming Les sites de streaming sont donc en ébullition, et la mort de la plupart d'entre eux ne saurait tarder. Une pétition demandant la légalisation du streaming, contre de la publicité, a néanmoins été publiée par Allo Stream.

« Le streaming ayant un vide juridique ambigu, je souhaiterais que le streaming soit déclaré légal. Cela permettrait d'autre part de diminuer le nombre de téléchargements. Il faut savoir que le streaming est l'avenir, Dailymotion a passé des accords avec MTV, lui permettant de diffuser librement des contenus de la chaîne (comme Pimp My Ride, Laguna Beach....). Dailymotion rémunérant MTV, pourquoi ne pas développer le streaming, les ayant droit qui utilise des services de vod pourraient à la place utiliser des services de publicité en utilisant le streaming. TF1 la fait pour la série mystère diffusé gratuitement sur internet, pourquoi ne pas continuer... »

Une argumentation supportée par Stream Live : « Nous voulons que le Streaming reste ce qu'il est, l'avenir. Nous sommes des gens comme vous avec travail, famille, nous ne sommes malfaisants pour personne, nous essayons juste de rendre service au gens, français, ou non, qui voient dans le Streaming un avenir non seulement pour les artistes, mais aussi pour les utilisateurs, avec un outil moderne se mélangeant à un art. Si nous sommes amenés à comparaître, je compterai sur vous, uploaders, utilisateurs, webmasters « concurrents », mais avant tout amis, car nous partageons la même passion, et nous sommes dans une pure et parfaite légalité. »

Il n'est pas certain que le gouvernement et les ayants droit aient le même avis sur la question.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !