Un scanner d’iris dans les futurs appareils photo Canon ?

L'encre de mes yeux 67
Canon s’est vu reconnaître un brevet qui intéressera le secteur de l’image numérique et spécialement la protection des sources par watermarking , tatouage numérique invisible sur la photo. Le procédé repose sur une analyse des données biologiques de l’iris à travers le viseur de l’appareil photo.

canon appareil photo iris canon appareil photo iris

Pour ce faire, il suffit de tourner le sélecteur de l’APN sur « Reg » et de choisir entre Reg 1 à Reg 5 (cinq utilisateurs différents). On fixe alors son regard sur le centre du viseur et l’on appuie sur le déclencheur qui va récupérer les informations d’identification, via un capteur épaulé d’une petite diode.

L’empreinte numérique est prise puis intégrée par lot aux photos suivantes d’une manière invisible. Il est alors simple, par comparaison, de démontrer l’origine d’une œuvre publiée en ligne par exemple, en cas de conflit de paternité.