La Russie prend la seconde place des pays spammeurs

Spamomium 26
spam courrier mail DKIMLa Russie vient de prendre la seconde place des pays à partir desquels les emails non sollicités, ou spams, sont envoyés. Le pays creuse l'écart avec la Chine, troisième, pour s'élever au rang de « superpuissance du spam », tandis que les États-Unis sont encore premier, et de très loin.

Les experts de chez Sophos ont constaté lors une très forte multiplication des sources de spams en Russie lors du dernier trimestre 2007. Ces sources, des ordinateurs infectés et contrôlés à distance, ont envoyé à partir de la Russie 8,3 % des spams mondiaux, contre 21,3 % aux États-Unis et 4,2 % en Chine. Un email non sollicité sur 12 en moyenne provient donc désormais de la Russie.

Spam

« Cela ne signifie pas qu'un tiers des spammeurs résident en Russie et aux États-Unis, mais que des légions d'ordinateurs y sont très mal protégées, permettant aux pirates de les infecter pour les intégrer dans des botnets (réseaux zombies) destinés à diffuser des spams et des malware », explique Sophos. Du coup, le continent nord-américain tombe à la troisième place des plus grosses sources de spams, l'Asie et l'Europe prennent la tête des mauvais élèves dans le secteur.

Spam

L'année 2007 aura vu la naissance d'un nouveau type de spam, intégré dans des fichiers MP3 à la suite d'une chanson connue d'artistes mondialement renommés. Une technique très efficace pour contourner les filtres antispam, observe Sophos.